BNS: un nouveau billet de 50 francs dès avril 2016

BNS: un nouveau billet de 50 francs dès avril 2016

Photo: Keystone

La BNS va lancer l'an prochain sa nouvelle série de billets de banque, dessinée par la graphiste zurichoise Manuela Pfrunder. L'institut d'émission monétaire commencera par la coupure de 50 francs au mois d'avril. Le billet de 20 francs suivra en 2017.

Les autres coupures de la nouvelle série seront ensuite émises dans un intervalle de six mois à un an, a indiqué vendredi la Banque nationale suisse (BNS). Elle communiquera en temps opportun les dates exactes d'émission. Toutes les coupures devraient être en circulation d'ici à fin 2019.

Pour mémoire, à l'issue du concours d'idées lancé aux graphistes en 2005, la mise en circulation de la nouvelle série de billets avait été annoncée pour 2010. Mais la mise au point technique et les premiers tests de production avaient révélé la complexité des nouveaux éléments de sécurité. La BNS a ainsi reporté une première fois leur lancement à l'automne 2012 pour des ajustements techniques.

Billets dérobés à l'imprimeur

C'était sans compter sur des ennuis survenus dans la phase de production industrielle à l'automne 2011. Invoquant des problèmes techniques, la BNS avait ensuite également admis le vol de quelque 1800 billets de 1000 francs pendant leur phase de production chez Orell Füssli. La société, qui imprime les billets de banque suisses depuis 1911, avait alors dû revoir son système de sécurité.

Des complications qui avaient forcé l'institution à reporter une nouvelle fois la mise en circulation et avaient au passage enfoncé Orell Füssli dans les chiffres rouges, déjà impacté par les retards successifs.

Fin 2013, Jean-Pierre Danthine, alors vice-président de la banque centrale, avait évoqué un lancement 'pas avant 2015'. En mai 2014, la BNS annonçait que le papier de sécurité avait pu lui être livré par l'entreprise grisonne Landqart SA. C'est finalement en avril prochain que les nouvelles coupures de 50 francs commenceront à circuler.

Aspect définitif et sécurité inconnus

Leur longévité en matière de sécurité sera d'au moins quinze ans. La BNS rappelait l'an dernier que les billets actuels, mis en circulation entre 1995 et 1998, demeurent sûrs et peuvent toujours être produits en quantité suffisante. Les coupures du graphiste zurichois Jörg Zintzmeyer, à l'effigie notamment du Corbusier et de Charles-Ferdinand Ramuz, comportent 16 éléments de sécurité.

Cinq d'entre eux permettent de vérifier facilement l'authenticité des billets, comme le nombre magique, visible lorsqu'il reçoit la lumière sous un angle précis, ou le nombre scintillant, qui révèle une teinte argentée lorsque le billet est manipulé. Un dispositif auquel s'ajoutent d'autres composants, notamment un code pour malvoyants et un numéro de série.

Les nouveaux éléments de sécurité des futurs billets ne seront dévoilés que peu avant leur lancement. De même que l'apparence définitive des projets de Manuela Pfrunder, qui a imaginé sur le thème du concours 'une Suisse ouverte au monde' des montagnes, des flocons de neige, des skieurs, des étoiles et des satellites. La série est visible sur le site Internet de la BNS.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.