Berne met un milliard pour l'extension de la gare Cornavin à Genève

Berne met un milliard pour l'extension de la gare Cornavin à Genève

Photo: Keystone

La Confédération va contribuer pour 1,074 milliard de francs à l'extension souterraine de la gare de Cornavin à Genève. Les travaux, qui doivent débuter en 2024, sont estimés à 1,6 milliard de francs.

Le reste du financement proviendra du canton de Genève, pour 416 millions de francs, et de la Ville de Genève, qui devra verser 111 millions de francs, ont fait savoir lundi les CFF. Le budget des travaux est assorti d'une marge de risque de 30%, usuelle à ce stade d'un projet d'une telle envergure.

La participation financière de plus d'un milliard de la Confédération sera issue de l'enveloppe globale de 6,4 milliards de francs prévus pour la réalisation des projets inclus dans l'étape d'aménagement ferroviaire 2025 dans le cadre du FAIF (financement et aménagement de l'infrastructure ferroviaire), ont relevé les CFF.

Convention signée

Cette clé de répartition du financement de l'extension souterraine de la gare de Cornavin figure dans une convention signée lundi par tous les acteurs du projet. Les montants apportés par le canton et par la Ville de Genève doivent encore être avalisés par leurs autorités respectives dans le courant de l'année 2016.

L'extension de la gare de Cornavin est essentielle pour répondre à la demande en transport ferroviaire de 2030. La région genevoise disposera en effet dès 2019 de son RER (Léman Express), qui portera la gare de Cornavin à son maximum de capacité. L'agrandissement consistera à construire deux voies supplémentaires en sous-sol.

De la surface au sous-sol

Au départ, les CFF avaient envisagé une extension en surface. L'idée avait suscité une levée de boucliers à Genève, notamment en raison de la nécessité de détruire des immeubles d'habitation aux Grottes, le quartier voisin de la gare. C'est finalement le projet souterrain qui l'a emporté, même si son coût s'avère plus élevé.

Le canton et la Ville de Genève s'étaient déclarés prêts à financer la différence. La municipalité devait à l'origine donner 100 millions de francs, alors que le canton devait verser le solde.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.