Biotechnologie: résultats en nette hausse en 2014 pour Actelion

Biotechnologie: résultats en nette hausse en 2014 pour Actelion

Photo: Keystone

Actelion a connu une solide croissance en 2014. Alors que le bénéfice du groupe pharmaceutique bâlois progressait sur un an de 20% à 743 millions de francs, le chiffre d'affaires a grimpé de 10% à 1,95 milliard. En monnaies locales, les hausses respectives se montent à 25% et 12%.

L'année 2014 a été 'excellente' pour Actelion qui a pu enregistrer des succès dans tous les domaines, a déclaré Jean-Paul Clozel, directeur général, cité dans le communiqué diffusé lundi. L'accueil réservé à l'Opsumit - produit dédié au traitement de l'hypertension artérielle pulmonaire - a 'été impressionnant'.

L'an dernier, le résultat d'exploitation a augmenté de 18% à 570 millions de francs. A taux de change constants, la progression est de 24%. Les résultats sont inférieurs aux prévisions des analystes consultés par l'agence financière awp. Ceux-ci avaient anticipé en moyenne des ventes de 1,99 milliard, un bénéfice de 763 millions.

Sans surprise, vu que les chiffres étaient en dessous des attentes des analystes, l'action Actelion a ouvert en nette baisse à la Bourse suisse, alors que le SMI était à l'équilibre.

Innovations dans le pipeline

A la suite des résultats de l'étude de phase III, Actelion a pu déposer fin décembre une demande d'homologation pour le Selexipag (Uptravi) aux Etats-Unis et en Europe. Ce médicament retient l'attention des analystes, qui voudront savoir où en est la demande auprès de l'Agence américaine des médicaments (FDA).

'Nous avons dans notre pipeline d'autres innovations dont nous pourrons dévoiler les détails durant cette année', a ajouté le CEO. Avec cela et suite aux succès obtenus en 2014, Jean-Paul Clozel est convaincu que son entreprise est 'bien équipée pour l'avenir'.

L'Opsumit, qui est destiné à remplacer à terme le médicament vedette Tracleer, a enregistré un chiffre d'affaires de 180 millions de francs pour sa première année de lancement sur le marché. Le Tracleer, qui a dégagé des ventes pour 1,48 milliard en 2014, perdra progressivement la protection de ses brevets à partir de cette année et jusqu'en 2017. En 2013, il avait encore rapporté 1,53 milliard.

Par région, le chiffre d'affaires croît le plus fortement aux Etats-Unis (+14% à 879 millions), le premier marché d'Actelion. En Europe, la hausse est de 9% à 717 millions. Au Japon, le groupe a vu ses ventes reculer de 1% à 185 millions. Dans le reste du monde, elles augmentent de 4% à 175 millions.

Rachats d'actions

Le conseil d'administration a décidé de lancer un nouveau programme de rachats d'actions sur trois ans. Il doit porter jusqu'à 10 millions d'actions. Lors d'un précédent programme, le groupe a acquis 5,7 millions de parts pour compenser la dilution engendrée par des rémunérations à ses employés sous forme d'actions.

La direction va proposer à l'assemblée générale du 8 mai un dividende de 1,30 franc par action, soit 0,10 franc de mieux que celui versé pour 2013.

Pour 2015, la direction table, hors évènement extraordinaire et à taux de change constants, sur une croissance de ses revenus à raison d'un pourcentage à un chiffre. Malgré le contexte monétaire défavorable, Actelion a bon espoir que 'la stratégie à long terme, associée à un contrôle financier strict va nous permettre de continuer à créer de la valeur pour nos actionnaires', a déclaré le directeur financier André Muller.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.