Bobst relève ses prévisions de vente pour 2015

Bobst relève ses prévisions de vente pour 2015

Photo: Keystone

Bobst revoit ses prévisions de ventes à la hausse pour l'exercice en cours. Le fabricant vaudois de machines pour la réalisation d'emballages fondé il y a 125 ans table désormais sur un chiffre d'affaires entre 1,31 milliard et 1,33 milliard de francs.

Dans un communiqué diffusé jeudi en préambule à sa traditionnelle présentation de fin d'année, le groupe basé à Mex précise que ses attentes sont établies sous réserve des fluctuations monétaires et des conditions de marché. Les prévisions pour 2015 ont été établies sur la base de cours de change de 1,06 franc pour un euro et 0,96 centimes pour un dollar américain.

Pour mémoire, lors de la publication en juillet dernier de sa performance semestrielle, l'entreprise vaudoise avait avancé une fourchette de 1,25 à 1,30 milliard de francs au titre des ventes attendues pour l'exercice en cours. Côté rentabilité, Bobst table sur des valeurs inchangées par rapport à l'été dernier.

La marge liée au résultat d'exploitation avant intérêts et impôts (EBIT) devrait dépasser 5%, alors que celle attendue au niveau du bénéfice net devrait se révéler supérieure à 3%. Bobst dévoilera les résultats de l'exercice 2015 le 2 mars prochain.

2016 sous le signe de la stabilité

Pour l'an prochain, la stabilité est de mise. Sur la base de taux de change identiques à ceux de 2015, le groupe table sur un chiffre d'affaires entre 1,30 et 1,35 milliard de francs. Les marges, tant au niveau de l'EBIT que du bénéfice net, devraient s'afficher à des niveaux similaires à ceux de cette année.

En cette fin d'année, Bobst estime disposer d'un carnet de commandes en hausse par rapport à l'an passé dans le segment Sheet Fed, soit celui des machines et installations alimentées par feuille. Celui de l'unité Web Fed, soit celui des systèmes approvisionnés par bobines, se révèle pour sa part stable. Le niveau d'ensemble correspond à une réserve de travail de six mois.

De manière générale, Bobst évoque des perspectives favorables pour l'unité Sheet Fed, dans le secteur du carton pliable, en particulier sur les marchés émergents. Mais la pression sur les prix devrait demeurer forte. Côté carton ondulé les investissements devraient se maintenir à un bon niveau sur les marchés matures.

En revanche, Bobst anticipe une situation plus difficile du côté des grands pays émergents, dits BRIC, à savoir le Brésil, la Russie, l'Inde et la Chine. Après deux années portées par d'importants investissements, la demande devrait ralentir en 2017.

Demande pour des machines plus simples

L'unité Web Fed, doit quant à elle accuser le coup d'un net recul de le demande de l'industrie du tabac depuis 2014, après deux bons exercices. Dans le secteur des installations de production d'emballages flexibles, Bobst observe une vive pression sur les prix, avec une tendance à des machines moins complexes.

Et à plus long terme, l'entreprise confirme son objectif de ventes entre 1,40 milliard et 1,50 milliard de francs. La marge opérationnelle est pour sa part toujours attendue à un niveau supérieur à 8%, au minimum.

Les investisseurs ont eux salué les informations délivrées par Bobst. A l'issue des premiers échanges à la Bourse suisse, le titre du groupe vaudois gagnait 1,91% à 42,60 francs. L'indice du marché élargi Swiss Performance Index (SPI) entamait quant à lui la séance en repli de 0,31%.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.