Bourse suisse: le marché reprend son souffle avant le week-end

Bourse suisse: le marché reprend son souffle avant le week-end

Photo: Keystone

La Bourse suisse a terminé sur une note légèrement négative vendredi. Après sept séances de hausse, les investisseurs ont manqué d'air à l'orée du week-end. Givaudan a fortement progressé après ses chiffres semestriels.

A part les groupes genevois, Givaudan et SGS et leurs chiffres semestriels, la crise grecque est restée au menu du jour. L'éventualité d'un Grexit s'éloigne nettement. Le pays a obtenu une aide d'urgence de la part de l'Union européenne (UE) et les négociations pour un 3e programme d'aide vont pouvoir débuter.

Le SMI a fini en recul de 0,14% à 9446,17 points, mais il affiche un gain de 3,4% sur la semaine. Le SLI a terminé vendredi en baisse de 0,03% à 1408,99 points et le SPI de 0,09% à 9558,38 points. Sur les trente blue chips, seize ont progressé, treize reculé et Julius Baer a fini inchangé.

Givaudan (+4%) est resté leader incontesté du peloton toute la journée. Les chiffres semestriels ont été caractérisés par une stagnation du chiffre d'affaires, mais les bénéfices se sont révélés nettement supérieurs aux attentes des analystes. Ces derniers saluent la fermeté des marges et la robustesse des chiffres dans un marché exigeant pour les uns, alors que les autres font la fine bouche à propos de la croissance organique.

Swatch Group (+1,9%) a encore nettement progressé au lendemain de la hausse de plus de 5% dans le sillage des chiffres semestriels. Société Générale a par ailleurs relevé sa recommandation à 'buy' pour l'action au porteur de l'horloger biennois.

SGS a aussi publié ses chiffres et l'action a terminé sur un gain de 0,8%. Le chiffre d'affaires et l'EBIT ajusté se sont révélés conformes aux attentes, mais le bénéfice net a clairement déçu. Le groupe s'est cependant montré un peu plus optimiste qu'auparavant pour ce qui concerne les marges. Malgré une nette reprise récemment, l'action SGS reste une des valeurs les plus faibles du SMI depuis le début de l'année.

Les autres gros gagnants sont Kühne+Nagel (+1,5%), Aryzta (+1,4%) et Galenica (+0,9%), ainsi que Nestlé (+0,6%), qui a bien soutenu l'indice.

Dans le camp des perdants, Transocean a encore baissé de 6,2% à cause de la baisse du prix du pétrole et d'une ouverture négative à Wall Street où le titre est aussi coté.

CS (-1,6%) a pâti d'une rétrogradation de recommandation à 'hold' de 'buy' par la Deutsche Bank. Credit Suisse a trop de poids dans les domaines qui évolueront faiblement au cours des prochains cycles, a commenté la banque.

LafargeHolcim a perdu 1,1% et Sika 1,2%. Chez Sika, on assiste à un nouveau rebondissement dans l'affaire qui l'oppose au groupe français Saint-Gobain: le groupe composé de la famille Burkard et Saint-Gobain a été dissous, a annoncé la holding Schenker-Winkler (SWH).

Sur le marché élargi, BB Biotech a gagné 0,4% et la Banque cantonale de Zoug perdu 0,9% après les chiffres semestriels. Starrag a reculé de 5,4% et Bobst de 3,7%. Starrag publiera ses chiffres vendredi prochain.

New Venturetec (+17%) a poursuivi sa hausse dans de gros volumes. Une des sociétés en portefeuille, l'américaine Osiris Therapeutics, a vu son titre atteindre un plus haut de plusieurs années jeudi. Ce titre représente près de 80% du portefeuille de New Venturetec.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.