Bruxelles veut limiter l'exposition aux agents cancérigènes

Bruxelles veut limiter l'exposition aux agents cancérigènes

Photo: Keystone

La Commission européenne a proposé vendredi l'établissement de nouvelles limites dans les seuils d'exposition des travailleurs à 13 agents chimiques cancérigènes. Elle souhaite ainsi faire reculer le nombre de cancers liés au lieu de travail.

'L'adoption de ces valeurs limites va réduire le nombre de cancers liés au travail', a plaidé dans un communiqué la Commission, dont la proposition devra être adoptée par le Conseil de l'UE (Etats membres) et le Parlement européen.

Elle 'nous permettra de sauver quelque 100'000 vies sur les 50 prochaines années', a assuré la commissaire européenne en charge du Travail Marianne Thyssen. Parmi les 13 agents visés se trouvent la silice cristalline alvéolaire, les composés du chrome, les poussières de bois durs ou l'hydrazine, qui concernent 'un très grand nombre de travailleurs'.

La proposition de Bruxelles, qui doit modifier la directive-cadre sur la santé et la sécurité du travail, vise à harmoniser les règles au niveau de l'UE, en particulier vis-à-vis des Etats-membres qui n'ont pas établi de seuils minimaux au niveau national.

'L'absence de valeurs limites d'exposition professionnelle à l'échelon national pour certains agents cancérigènes, ou leur niveau élevé pour d'autres, est synonyme non seulement d'une protection insuffisante des travailleurs européens, mais aussi de possibles répercussions négatives sur le marché intérieur', en créant des 'avantages concurrentiels indus' là où la norme est moins exigeante, a souligné la Commission.

La moitié des décès

Les Etats membres ont toujours la possibilité d'adopter des valeurs limites nationales plus rigoureuses que celles fixées au niveau de l'UE.

Selon l'OMS, le cancer est la première cause dans l'Union de la mortalité liée au travail: chaque année plus de la moitié (53%) des décès liés à des maladies professionnelles lui sont imputés.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.