Cas Sika: les employés rejettent une discussion avec Saint-Gobain

Cas Sika: les employés rejettent une discussion avec Saint-Gobain

Photo: Keystone

Les employés du groupe de spécialités chimiques alémanique Sika refusent l'invitation à discuter de leur futur propriétaire, Saint-Gobain. Ils estiment que le dialogue concernant le rachat contesté de leur entreprise par le géant industriel français doit intervenir entre les organes dirigeants.

Les collaborateurs du groupe basé à Baar (ZG) ont fait part de leur point de vue dans une lettre en réponse à l'invitation formulée par le directeur général de Saint-Gobain, Pierre-André de Chalendar. Ils insistent sur le fait qu'un dialogue personnel entre dirigeants est important, selon le document dont l'ats s'est procuré un exemplaire.

Les 17'000 employés sont décrits dans la missive comme toujours motivés. Selon eux, l'esprit 'Sika' constitue une partie du succès rencontré ces dernières années par l'entreprise, dont les produits sont principalement destinés au secteur du bâtiment. De plus, les intentions de Saint-Gobain sont vues comme inamicales.

De Chalendar impatient

Pourtant, Pierre-André de Chalendar commence à s'impatienter de l'entêtement des dirigeants de Sika à vouloir s'opposer à la prise contrôle de Sika. Dans une interview à la 'Neue Zürcher Zeitung', il y a une semaine, le directeur général de Saint-Gobain s'est montré déterminé à boucler l'affaire au deuxième semestre 2015.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.