Certains patrons genevois ne déclarent pas leurs employés à 100%

Certains patrons genevois ne déclarent pas leurs employés à 100%

Photo: Keystone

Employé dans la construction à 100% mais déclaré qu'à mi-temps voire à 10%, de tels cas se multiplient dans le canton de Genève. Syndicats et patrons de la place exigent des sanctions plus importantes pour dissuader les fautifs.

'Chaque semaine, nous avons connaissance d'un nouveau cas de ce genre', a indiqué dimanche à l'ats Thierry Horner, secrétaire général adjoint au Syndicat interprofessionnel des travailleurs (SIT), revenant sur une information parue dans Le Matin Dimanche.

Ces pratiques existent depuis deux voire trois ans, période qui a vu s'intensifier les contrôles sur les chantiers. Elles permettent d'être en règle sur le papier sans que le contrôleur se doute que l'ouvrier travaille en réalité à un pourcentage plus élevé non déclaré.

Thierry Horner cite, en exemple, le chantier du CEVA (le projet de liaison ferroviaire Cornavin-Eaux-Vives-Annemasse) où plusieurs affaires de ce type auraient été mises au jour. Une enquête a d'ores et déjà été ouverte.

Concurrence déloyale

Pour le syndicaliste, les contrôles sur les chantiers fonctionnent bien. 'Mais les sanctions trop faibles ne sont pas assez dissuasives. La révision de la loi sur le travail au noir doit les durcir', affirme-t-il.

Entrepreneur et président de la Comission paritaire genevoise du gros oeuvre, Laurent Spinelli partage le même avis. Les patrons qui agissent de cette façon risquent une amende plafonnée à 50'000 francs en plus du rattrapage du salaire non déclaré. 'Mais s'ils ne parviennent pas à payer la contravention, ils ont toujours la possibilité de se mettre en faillite pour rouvrir ensuite', explique Laurent Spinelli.

Il déplore, en outre, une concurrence déloyale. 'Les firmes agissent de la sorte pour décrocher plus de mandats, sans se soucier de leurs employés', conclut-il.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.