Chiffre d'affaires en hausse de 6,2% pour Sika en 2015

Chiffre d'affaires en hausse de 6,2% pour Sika en 2015

Photo: Keystone

Le fabricant zougois de spécialités chimiques Sika a poursuivi sa croissance l'an passé. Son chiffre d'affaires a progressé de 6,2% en monnaies locales, à 5,49 milliards de francs. Sur le seul quatrième trimestre, la hausse des ventes a atteint 8,3%.

Toutes les régions ont contribué à ce résultat en 2015, avec une progression des ventes à deux chiffres aux Etats-Unis, au Mexique, en Afrique et en Asie, a écrit le groupe dans un communiqué diffusé mardi. Un bémol toutefois: le franc fort a conduit à des effets de conversion de -7,7% et une baisse du chiffre d'affaires de 1,5% en francs suisses.

'Nous sommes satisfaits de la poursuite de notre stratégie de croissance en dépit des conditions de marché mondiales qui se sont dégradées', déclare le directeur général de Sika, Jan Jenisch, cité dans le communiqué. La croissance annuelle du chiffre d'affaires dépasse les attentes du groupe, qui prévoyait une hausse de 5% en octobre.

Pour l'ensemble de l'exercice écoulé, le groupe s'attend à une hausse du résultat d'exploitation supérieure à la moyenne et une marge opérationnelle EBIT comprise entre 11,5 et 12%. Il n'avance en revanche aucun pronostic concernant le bénéfice. Celui-ci était en progression de 9% après neuf mois, ce qui représentait un nouveau record.

Objectifs revus à la hausse

L'expansion de Sika, qui emploie 17'000 personnes, s'est notamment traduite par la création de 9 nouvelles fabriques et de 3 nouvelles sociétés nationales. Celles-ci devraient apporter de nouvelles impulsions, note l'entreprise sise à Baar (ZG).

Comme les objectifs de la stratégie 2018 ont d'ores et déjà été atteints, le conseil d'administration a décidé de les revoir à la hausse. Au lieu d'une marge EBIT de plus de 10%, il vise désormais une valeur de 12 à 14%.

Toujours opposé au rachat par Saint-Gobain

Dans le différend qui oppose Sika au géant français des matériaux de construction Saint-Gobain pour le contrôle du groupe zougois, ce dernier campe sur ses positions. Le conseil d'administration, la direction et les représentants des employés s'opposent toujours à la tentative de reprise hostile, car elle remettrait en question l'histoire à succès de Sika, souligne la société dans son communiqué.

La famille Burkard des fondateurs de Sika souhaite céder sa participation de 16,1% du capital-actions, correspondant à 52,4% des droits de vote, à Saint-Gobain. L'opération annoncée il y a un an porte sur 2,75 milliards de francs. Les dirigeants de Sika bloquent cette opération via des actions juridiques. Ils porteront probablement l'affaire devant le Tribunal fédéral.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.