Chocolat Frey restructure ses activités - 50 collaborateurs touchés

Chocolat Frey restructure ses activités - 50 collaborateurs touchés

Photo: Keystone

Confrontée à des conditions-cadres difficiles, la filiale de Migros Chocolat Frey revoit sa stratégie d'exportation. Une cinquantaine de collaborateurs seront touchés par la restructuration sur le site de Buchs (AG).

La restructuration se traduira par des mises à la retraite anticipée, des réductions du taux d'occupation ainsi que des licenciements lorsqu'il n'y pas d'alternative possible, a indiqué jeudi Chocolat Frey dans un communiqué.

Un plan social a été élaboré avec les partenaires sociaux. Tout sera mis en oeuvre pour permettre à l'ensemble des personnes concernées de retrouver un emploi à l'intérieur ou à l'extérieur de l'entreprise, assure Chocolat Frey. Au final, nettement moins de 30 licenciements devraient être prononcés, a précisé à l'ats une porte-parole.

Dès l'an prochain, la société se concentrera principalement sur la fabrication de marques propres pour ses clients en Suisse et à l'étranger. Chocolat Frey exercera dorénavant ses activités liées à la marque uniquement dans les pays qui présenteront des avantages concurrentiels et où la production sur place lui permettra de se rapprocher des marchés locaux.

Concurrence acharnée et franc fort

La marque Frey continuera à être présente de façon sélective dans les rayons à l'étranger. La filiale de Migros invoque notamment le recul de la consommation de chocolat par habitant et la concurrence acharnée entre les marques internationales sur le marché suisse pour justifier la restructuration.

L'entreprise est également confrontée à la hausse des prix des matières premières ainsi qu'au franc fort. La restructuration s'avère nécessaire pour rester concurrentiel à long terme, estime la direction.

Selon Employés Suisse, les suppressions de postes toucheront notamment le marketing et les fonctions de support. Le géant électrotechnique zurichois ABB a déjà annoncé mercredi qu'il allait biffer des emplois dans l'administration. Une tendance qualifiée de 'très préoccupante' par le syndicat.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.