Climat: l'Australie donne le coup d'envoi des marches

Climat: l'Australie donne le coup d'envoi des marches

Photo: Keystone

Des dizaines de milliers d'Australiens se sont rassemblés vendredi à Melbourne pour réclamer des actions contre le changement climatique. Cette action marquait le coup d'envoi d'une série de manifestations à travers la planète avant la conférence de Paris.

Les organisateurs se sont dits étonnés de l'afflux de participants à ce rassemblement pacifique, l'un des 2000 événements prévus au cours du week-end pour faire pression sur les chefs d'Etat et de gouvernement afin qu'ils agissent pour lutter contre les émissions de gaz à effet de serre.

'On a des gens de toutes sortes qui se sont réunis pour ce moment', a commenté Victoria McKenzie-McHarg, de la Fondation australienne pour la conservation. 'Notre avenir dépend de notre capacité à réduire la pollution et à créer' un monde 'propre et juste pour tous'.

Manifestations interdites à Paris

Des manifestations de citoyens avaient initialement été prévues à Paris, mais le gouvernement français a interdit ces défilés à la suite des attentats perpétrés par le groupe Etat islamique (EI) dans la capitale française le 13 novembre.

Les autorités françaises ont mobilisé près de 11'000 membres des forces de l'ordre pour assurer la sécurité de la COP21 qui s'ouvrira officiellement lundi à Paris. Près de 150 chefs d'Etat et de gouvernement sont attendus, dont les présidents américain et chinois, Barack Obama et Xi Jinping.

'Arrêtez de bousiller mon avenir'

Le rassemblement et la marche dans le centre de Melbourne a réuni des syndicalistes, des spécialistes de l'environnement, des habitants des îles Pacifique, lesquels sont en première ligne de la montée des eaux consécutives au réchauffement climatique.

Un jeune garçon brandissait une pancarte sur laquelle on pouvait lire 'arrêtez de bousiller mon avenir'. 'Le changement climatique, c'est pas cool', 'il n'y a pas de planète B', pouvait-on lire aussi.

Selon une estimation de la police publiée par le groupe de médias Australian Broadcasting Corporation, jusqu'à 40'000 participants étaient présents.

Vie quotidienne déjà affectée

C'est la démonstration 'que les mots ne suffisent plus, il faut agir', a jugé Geoff Cousins, également membre de la Fondation pour la conservation. 'Les gens se rendent compte à présent qu'il ne s'agit pas de concepts théoriques'. Le changement climatique 'affecte leur vie quotidienne', a-t-il dit sur ABC.

Une cinquantaine de grandes marches sont prévues à travers le monde cette fin de semaine, notamment à Manille, Tokyo, Sydney, New Delhi, Sao Paolo, Londres, Mexico, New York, ainsi que dans les grandes villes suisses (Genève, Berne, Zurich, St-Gall et Lugano). A Paris, suite à l'interdiction de manifester, les organisateurs ont appelé à former une chaîne humaine.

La COP21 vise un accord pour limiter à 2°C le réchauffement climatique et à mettre en place un mécanisme pour s'assurer que les Etats respectent leurs objectifs.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.