Coût des accidents non professionnels: plus de 10 milliards par an

Coût des accidents non professionnels: plus de 10 milliards par an

Photo: Keystone

Chaque année en Suisse, plus d'un million de personnes ont un accident non professionnel. Les coûts qui en résultent s'élèvent à plus de 10 milliards de francs par an, selon une étude du Bureau de prévention des accidents (bpa) publiée mardi. Les accidents liés à la route représentent la part la plus élevée (42%) avec 4,4 milliards de francs.

Suivent les accidents dans l'habitat et durant les loisirs avec 37% des coûts matériels (soit 3,9 milliards de francs) et les accidents de sport avec 21% (soit 2,2 milliards de francs). La proportion des coûts ne correspond cependant pas à la fréquence des accidents.

Les accidents de la circulation routière sont en tête des coûts engendrés, alors qu'ils ne représentent que 8% de l'ensemble des accidents. C'est notamment dû au fait que la gravité moyenne et les coûts par personne accidentée sont la plupart du temps les plus importants dans cette catégorie.

Fréquents dans le sport

A l'inverse, les accrocs qui surviennent dans la pratique du sport occupent une proportion moindre en matière de coûts alors qu'ils représentent 40% de l'ensemble des accidents, relève le bpa.

Ces coûts matériels comprennent les frais médicaux, les pertes de production, les frais de réoccupation des postes, les frais administratifs, les frais de police et de justice ainsi que les coûts liés aux dommages matériels. Ils se réfèrent à l'année 2010.

Coûts immatériels de 47,5 milliards

Si l’on tient compte des coûts immatériels engendrés par les souffrances physiques et psychiques, les coûts socioéconomiques s’élèvent à 47,5 milliards de francs. Près de la moitié (22,5 milliards de francs) est occasionnée par des accidents dans l'habitat et durant les loisirs.

L'autre moitié est représentée par les accidents de sport et de la route, avec 14,6 et 10,5 milliards de francs respectivement. On peut ainsi comparer les coûts des accidents non professionnels avec ceux d'autres facteurs de risque pour la santé: en Suisse, l'abus d'alcool engendre par exemple des coûts matériels et immatériels d'environ 6,9 milliards de francs par an.

Ces résultats confirment le bpa dans sa volonté de renforcer la prévention des accidents non professionnels. L'étude qui permet de disposer de données précises sur le nombre, la gravité et les coûts des accidents durant les loisirs a été menée par le bureau de recherche et de conseil Ecoplan.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.