Crédit agricole paiera 787 millions de dollars aux Etats-Unis

Crédit agricole paiera 787 millions de dollars aux Etats-Unis

Photo: Keystone

Crédit agricole a accepté de payer une amende de 787 millions de dollars (753 millions de francs) aux Etats-Unis, selon une source proche du dossier. Elle mettra fin aux enquêtes sur des soupçons de transactions au profit de pays visés par des embargos américains.

Les termes de l'accord à l'amiable conclu avec les autorités américaines devraient être annoncés ce mardi, a-t-on ajouté de même source. Crédit agricole était poursuivi pour avoir violé les règles américaines d'embargo en facilitant des transactions en dollars avec le Soudan, l'Iran, Cuba et la Birmanie.

En septembre, des sources proches du dossier avaient indiqué à Reuters que l'amende pourrait s'élever à environ 900 millions de dollars. Des analystes estiment qu'une amende de cet ordre serait largement couverte par la provision de 1,6 milliard d'euros mise de côté par le groupe pour l'ensemble de ses contentieux.

En août, lors de la présentation de ses résultats semestriels, la banque française avait déclaré que ses discussions avec les autorités américaines étaient 'très avancées' et qu'une 'résolution globale' devrait intervenir avant la fin de l'année.

14 milliards au total

Plusieurs autres banques internationales, principalement européennes, ont déjà conclu avec différentes autorités américaines des accords portant sur des pénalités d'un montant global de près de 14 milliards de dollars depuis 2009.

L'an dernier, BNP Paribas a versé un montant record de 8,97 milliards de dollars et plaidé coupable de violation de sanctions. Le groupe s'est en outre vu interdire pour une durée limitée certaines transactions en dollar.

Une autre banque française, Société Générale, est également soupçonnée de violations d'embargos par les Etats-Unis et les négociations se poursuivent, a indiqué lundi une source proche des discussions.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.