DKSH se sépare de sa production horlogère, dont Maurice Lacroix

DKSH se sépare de sa production horlogère, dont Maurice Lacroix

Photo: Keystone

DKSH veut se séparer de son pôle horloger, touché par l'appréciation du franc. Le groupe zurichois actif dans les services de marketing et distribution, qui restructure son unité Luxury& Lifestyle, entend vendre l'horloger jurassien Maurice Lacroix, notamment.

Durant les six premiers mois de l'année, les marques horlogères du groupe ont souffert de la baisse continue de la demande en Asie, notamment en Chine et à Hong-Kong, a précisé lundi Jürg Wolle, le directeur général et président du conseil d'administration du groupe établi à Zurich. Ce segment a ainsi bouclé la première moitié de l'année sur une perte de 10 millions de francs.

Dans ce contexte, la direction de DKSH a passé en revue cette activité, avec comme options soit de continuer à y investir ou de s'en retirer, a ajouté M. Wolle, dans le cadre d'une conférence téléphonique. Le groupe des bords de la Limmat a ainsi rapidement décidé de prendre des mesures de restructuration et de céder ce segment.

'Nous sommes arrivés à la conclusion que DKSH, en tant que société spécialisée dans les services de distribution, ne représente pas le meilleur propriétaire pour une activité manufacturière', a relevé M. Wolle. Le processus de cession est en cours actuellement. Selon son patron, le groupe avait déjà été approché ces dernières années par plusieurs sociétés intéressées par ce segment.

Pas de licenciements

DKSH détient notamment l'horloger jurassien Maurice Lacroix, sis à Saignelégier, qui emploie 200 collaborateurs. L'entreprise contrôle aussi les fabricants de boîtiers Queloz, également dans le chef-lieu franc-montagnard, et de pièces de mouvements La Manufacture des Franches-Montagnes, à Montfaucon. M. Wolle n'a pas souhaité indiquer le chiffre d'affaires réalisé par ce secteur.

La restructuration n'aura aucun effet négatif sur les salariés du segment, a assuré M. Wolle. Son activité se poursuit normalement et aucun licenciement n'est prévu.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.