Début de la visite de trois jours de Schneider-Ammann en Chine

Début de la visite de trois jours de Schneider-Ammann en Chine

Photo: Keystone

Le président de la Confédération Johann Schneider-Ammann est arrivé jeudi matin en Chine pour un voyage officiel de trois jours. Durant son séjour, il doit notamment s'entretenir avec le président chinois Xi Jinping et le premier ministre chinois Li Keqiang.

'Les discussions porteront essentiellement sur des sujets économiques et financiers, ainsi que sur le commerce et la politique scientifique', avait indiqué lundi le Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche. Les questions internationales et la coopération entre la Suisse et la Chine au sein du G20 et de l'Organisation mondiale du commerce doivent aussi être évoquées.

Le président de la Confédération est accompagné d'une délégation économique et scientifique. Après les réunions avec les représentants politiques jeudi et vendredi à Pékin, des entrevues avec des dirigeants et des représentants d'entreprises suisses sont prévues à Shanghai.

M. Schneider-Ammann doit visiter jeudi matin la China Construction Bank. La CCB est l'une des plus grandes banques d'Etat de Chine. Elle a ouvert une succursale à Zurich en janvier de cette année, permettant désormais d'échanger la monnaie chinoise, le yuan, directement sur les bords de la Limmat.

Réception d'honneur

Dans l'après-midi, le président de la Confédération doit rencontrer le premier ministre Li Keqiang. La réception donnée en l'honneur de M. Schneider-Ammann par Xi Jinping vendredi sera le point d'orgue du séjour.

La mise en oeuvre de l'accord de libre-échange entre les deux pays, entré en vigueur en 2014, doit également être abordée. 'Nous avons enregistré des premiers succès, mais il y a aussi du sable dans l'engrenage', a déclaré jeudi Johann Schneider-Ammann à son arrivée à Pékin, soulignant les bonnes relations entre la Suisse et la Chine.

Cette visite doit ouvrir des portes et des possibilités de dialogue, a-t-il précisé. Ce bon partenariat devrait aussi permettre d'aborder des thèmes comme les droits de l'homme et le développement durable. 'Je vais aborder ces questions lors des entretiens avec le président Xi Jinping, le premier ministre Li Keqiang et le président du Parlement' Zhang Dejiang, a expliqué le PLR bernois.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.