Des marins provoquent la pagaille des deux côtés du « channel »

Des marins provoquent la pagaille des deux côtés du

Photo: Keystone

Trois mille camions ont été coincés mercredi en Grande-Bretagne sur des tronçons d'autoroute fermés par la police. Ils attendaient d'embarquer pour la France où les marins de MyFerryLink bloquaient à nouveau le port de Calais, avant de suspendre leur mouvement.

Peu après 19h00, les premiers poids lourds accédaient aux files d'attente d'embarquement des ferries P&O, a constaté un journaliste de l'AFP sur place.

Les marins de la Scop, qui exploitent la compagnie MyFerryLink, protestent contre le contrat de location conclu par le propriétaire des navires Eurotunnel avec leur concurrent danois DFDS.

Rencontre évoquée

'De ce fait, on maintient la pression sur les navires, mais on laisse rentrer les bateaux de la compagnie P&O un par un à partir de 20h00, jusqu'à la fin des négociations', a annoncé à l'AFP un responsable syndical, Eric Vercoutre. Un rendez-vous est prévu avec le secrétaire d'État français aux Transports Alain Vidalies jeudi à 11h00, a aussi ajouté M. Vercoutre.

Ce blocage, démarré lundi, fait suite au refus ce jour-là du tribunal de commerce de Boulogne-sur-mer (nord de la France) d'accorder un délai supplémentaire à la coopérative, alors que les contrats d'affrètement des navires de MyFerryLink, propriété d'Eurotunnel (le gestionnaire du tunnel sous la Manche), prenaient fin mercredi.

'En raison des perturbations dans les ports français, les poids lourds allant au port de Douvres (sud-est de l'Angleterre) et aux terminaux d'Eurotunnel sont actuellement 'parqués' sur l'autoroute M20', avaient indiqué auparavant dans un communiqué les forces de police du Kent.

Une section de l'autoroute accueillait 2300 camions et une autre section à la capacité identique était remplie à moitié dans le cadre d'un plan d'urgence baptisé 'Opération Stack'.

Un système de tickets a été mis en place et seuls les routiers en possession de ce billet pouvaient entrer dans Douvres. 'C'est la pagaille totale', a dénoncé le patron de l'Association britannique du transport routier Richard Burnett, allant jusqu'à demander l'intervention de l'armée.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.