Droit à l'oubli: Google a reçu près de 350'000 demandes en 18 mois

Droit à l'oubli: Google a reçu près de 350'000 demandes en 18 mois

Photo: Keystone

Un an et demi après la consécration du 'droit à l'oubli' numérique par la justice européenne, Google a reçu 348'085 demandes d'internautes pour le faire appliquer. Mais il a refusé d'effacer de ses résultats de recherche plus de la moitié des liens mis en cause.

Dans son bilan publié mercredi, le géant internet américain indique avoir examiné un peu plus de 1,2 million de liens vers des pages internet (adresses URL), et avoir accepté d'en retirer 42% des résultats de ses moteurs de recherche européens.

La France est le pays où le nombre de demandes est le plus élevé, avec 73'399 requêtes au total (21% du total européen), devant l'Allemagne (60'198 demandes). Dans ces deux pays, le taux de liens retirés est aussi un peu supérieur à la moyenne et atteint 48%.

En Suisse (8339 demandes), il atteint 44,7%. Ce taux est en revanche de seulement 38% au Royaume-Uni (troisième pays le plus utilisateur avec 43'101 demandes), 37% en Espagne (quatrième avec 33'106 demandes) et moins de 30% en Italie (cinquième avec 26'186 demandes).

Décision de la justice européenne

Le droit à l'oubli permet à un particulier de faire disparaître des informations personnelles indexées par un moteur de recherche, notamment si elles sont périmées ou inexactes.

Google, premier acteur sur le marché de la recherche en ligne en Europe, avait été condamné à l'appliquer par un arrêt de la Cour européenne de justice mi-mai 2014. Depuis la fin du même mois, il propose aux internautes européens de remplir un formulaire en ligne pour lui signaler les contenus qu'ils souhaiteraient voir effacés de ses résultats de recherche.

Des procédures similaires ont été mises en place par Microsoft (Bing) ou Yahoo! mais ce sont les groupes eux-mêmes qui décident in fine de retirer ou pas les liens signalés.

Dans un bilan plus partiel, portant uniquement sur le premier semestre 2015, Microsoft avait fait état d'un taux d'acceptation de 50%. Le nombre de requêtes (3546) était toutefois beaucoup moins élevé que chez Google.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.