EFG International: augmentation de capital autorisé approuvée

EFG International: augmentation de capital autorisé approuvée

Photo: Keystone

Les actionnaires d'EFG International ont accepté mardi l'augmentation de capital autorisé destinée à financer l'acquisition de BSI. Le gérant de fortune zurichois avait annoncé le rachat de la banque tessinoise le 22 février pour 1,33 milliard de francs.

Réunis en assemblée générale extraordinaire, les actionnaires d'EFG International ont avalisé la création d'un capital autorisé supplémentaire de 15 millions d'actions enregistrées d'une valeur nominale de 0,50 franc l'unité, a indiqué mardi soir l'établissement dans un communiqué. L'opération avait été proposée par le conseil d'administration.

Les actionnaires ont ainsi approuvé depuis l'assemblée générale ordinaire du 29 avril la création d'un capital autorisé de jusqu'à 75'958'871 titres. La banque zurichoise indique qu'elle sera ainsi en mesure de 'pleinement satisfaire la composante en actions du prix d'achat pour BSI', précise le communiqué.

EFG s'attendait le 11 mai à engranger 295 millions de francs au terme de sa dernière augmentation de capital. L'opération devait, selon une estimation donnée avant son acceptation lors de l'assemblée générale d'EFG fin avril, porter sur un montant de 500 millions de francs.

Comme déjà annoncé le 11 mai, la part en actions qui sera versée à l'actuel propriétaire de BSI, le brésilien BTG Pactual, représentera 30% du capital d'EFG International, rappelle le communiqué.

BSI sous enquête

Les coûts totaux du processus d'intégration de l'établissement tessinois dans EFG avaient été calculés fin mars à 253 millions de francs, dont 53 supportés par BTG Pactual.

Empêtrée dans le scandale de blanchiment lié au fonds souverain malaisien 1MDB, BSI s'était ensuite retrouvée fin mai sous le coup d'une procédure pénale du Ministère public de la Confédération (MPC). L'autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA) avait exigé la dissolution de BSI, après la finalisation de sa reprise par EFG International.

L'autorité de surveillance financière de Singapour (MAS) a, elle, infligé à BSI une amende de 13,3 millions de dollars de Singapour (9,5 millions de francs) et ordonné l'arrêt de toutes les activités de la banque dans la ville-État.

Suite à cette sanction, EFG et BTG Pactual ont convenu le 14 juillet de transférer les actifs singapouriens de BSI, avant la reprise totale.

Cinquième banque privée helvétique

Au final, en fusionnant, les deux entités formeront la cinquième banque privée de Suisse et géreront 170 milliards de francs d'actifs. Plusieurs banques semblaient intéressées par BSI, mais seule la Banque cantonale du Tessin (BancaStato) avait publiquement fait part de son intérêt.

Pour rappel, BSI avait été formellement rachetée par BTG Pactual en septembre 2015 pour 1,25 milliard de francs à l'assureur italien Generali.

L'achèvement de la transaction s'était étendu sur plus d'un an, en raison notamment du conflit fiscal avec les Etats-Unis qui a valu à BSI une amende de plus de 211 millions de dollars (206 millions de francs au cours actuel).

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.