Etude REMP: les médias engrangent des lecteurs en ligne

Etude REMP: les médias engrangent des lecteurs en ligne

Photo: Keystone

Les médias poursuivent leur mue numérique. Les marques des médias profitent en moyenne de 25% de pénétration supplémentaire grâce au numérique, selon la REMP. De son côté, le nombre de lecteurs des journaux traditionnels reste globalement stable.

Les informations diffusées sur les appareils électroniques mobiles bénéficient désormais d'un statut privilégié aux yeux des éditeurs suisses, selon l'enquête 'Total Audience 2015-2' de l'institut de Recherches et d'études des médias publicitaires (REMP) diffusée mardi. Celle-ci se penche sur les données d'avril 2014 à mars 2015.

Le titre le plus lu dans les trois régions linguistiques reste 20 Minutes. La version papier atteint deux millions de lecteurs en Suisse. Plus d'un million de personnes utilisent chaque jour l'offre en ligne.

20 Minutes caracole aussi en tête en Suisse romande avec 536'000 lecteurs pour l'édition papier et 257'000 en ligne quotidiennement. Le Matin (296'000/121'000) vient ensuite. Suivent 24 Heures (175'000/67'000), La Tribune de Genève (120'000/71'000), puis Le Temps (102'000/13'000).

Pour la plupart des titres, les données actuelles ne peuvent pas être directement comparées à celles des précédentes éditions d'Audience totale: ceci s'explique par les modifications méthodologiques dans l'étude source NET-Metrix-Profile.

Il reste cependant une constante: Audience totale 2015-2 montre qu'en moyenne la part des offres en ligne représente un peu plus de 25% de l'ensemble des usages des marques de médias reposant sur l'imprimé. Ce chiffre concorde avec les résultats de la publication d'avril 2015 de cette étude intermédia.

Stabilité du lectorat presse imprimée

Selon MACH Basic 2015-2, les lectorats de la presse imprimée n'enregistrent pas de changements significatifs. Quelle que soit la catégorie de titres, le groupe constituant le lectorat de la presse imprimée au sein de la population suisse est resté stable sur le dernier semestre.

Cette étude est la première qui présente les taux de pénétration combinés de l'édition papier et de l'offre Web correspondante d'une marque de média. Elle propose aussi une répartition par filière, entre sites mobiles, applications et imprimé, répliques incluses (e-paper).

Cette nouvelle étude révèle que ce sont les sites mobiles qui sont les plus utilisés. Ils sont suivis par les applications et les autres filières numériques d'une marque de médias.

L'étude Audience totale paraîtra désormais tous les six mois, au printemps et à l'automne, en même temps que MACH Basic. Les lectorats d'environ 400 journaux, magazines, combinaisons de titres et offres web de Suisse et du Liechtenstein sont ainsi analysés.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.