Filmés en classe, des enseignants vaudois portent plainte

Filmés en classe, des enseignants vaudois portent plainte

Photo: Keystone

Des enseignants vaudois ont porté plainte contre des élèves qui les ont filmés à leur insu durant les cours et ont diffusé ces images sur les réseaux sociaux. Le phénomène inquiète les directeurs d'écoles qui ont envoyé une lettre d'information aux parents.

Le phénomène n'est pas isolé. Alain Bouquet, directeur général de l'enseignement obligatoire dans le canton de Vaud, ne sait pas précisément combien de plaintes ont été déposées. 'Mais il y en a plusieurs. Je l'ai entendu au moins cinq fois', a-t-il dit vendredi à l'ats, revenant sur un article de 24 heures.

Le problème a été évoqué jeudi dernier lors d'une réunion des directeurs d'écoles du canton. Un cas venait de se produire à Ecublens, où des adolescents ont poussé à bout un professeur, par des insultes ou un comportement répréhensible. Ils ont alors filmé la scène avec leur téléphone, utilisant une application qui permet de retransmettre la vidéo en direct ou en différé.

Sanction de l'école et de la justice

Dans le cas d'Ecublens, une sanction disciplinaire a été prise, avec trois jours d'exclusion de l'école. Mais ce cas, comme d'autres, a aussi été porté devant la justice pénale. Ce sera au Tribunal des mineurs de décider de la sanction. Ce pourrait être des amendes ou des travaux d'intérêt public.

Filmer quelqu'un en classe à son insu est une atteinte aux droits de la personnalité. Le directeur des écoles d'Ecublens a envoyé aux parents un courrier qui explique la problématique et met en garde les familles contre ces dérives, a précisé M. Bouquet. Ce texte a été mis à la disposition de tous les directeurs d'établissements scolaires, qui vont l'envoyer aux parents d'élèves.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.