GastroSuisse envisage une initiative pour des prix plus bas

GastroSuisse envisage une initiative pour des prix plus bas

Photo: Keystone

Le président GastroSuisse, Casimir Platzer, appelle à la fin des 'Suisse-surtaxes' lors des achats des entreprises helvétiques actives dans la restauration et l'hôtellerie. L'association faîtière se dit prête à lancer une initiative pour remédier à la situation.

Les entreprises suisses paient leurs produits et leurs services souvent de loin plus cher que leurs concurrents à l'étranger, déclare M. Platzer dans une interview diffusée dimanche par le 'SonntagsBlick'. Le secteur n'a ainsi dès le départ aucune chance d'être compétitif, selon lui.

De nombreux fournisseurs et groupes exigent des 'Suisse-surtaxes' injustifiées et réduisent le pouvoir d'achat. 'Nous avons besoin de prix équitables et de liberté d'approvisionnement', poursuit M. Platzer. Il appelle le monde politique à prendre des mesures.

Le responsable estime à 25'000 le nombre d'emplois perdus dans la restauration et l'hôtellerie durant les cinq dernières années. 'C'est angoissant', dit-il. Mais les politiciens ne semblent pas s'intéresser à ce problème, selon lui. 'Dans n'importe quelle autre branche, le tollé serait énorme, quand 10% des employés perdent leur travail'.

Le beau temps estival a eu un impact positif sur les affaires, relève M. Platzer. Au taux de change actuel entre le franc et l'euro, la prochaine saison hivernale sera 'un énorme défi', affirme l'hôtelier de Kandersteg (BE). Il espère trouver des solutions 'avec les fournisseurs, les politiciens et les partenaires sociaux'.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.