George Osborne tente de rassurer les marchés

George Osborne tente de rassurer les marchés

Photo: Keystone

La décision de la Grande-Bretagne de quitter l'UE sera sans doute synonyme d'un regain de volatilité des marchés financiers. Mais l'économie est assez solide pour affronter les défis qui se présentent, estime le ministre des Finances britannique George Osborne.

S'exprimant lundi pour la première fois en public depuis que le Brexit a été voté par référendum jeudi dernier, George Osborne a ajouté que le gouvernement britannique avait mis en place des plans d'urgence solides pour s'adapter au résultat de ce scrutin.

'Notre économie est aussi solide qu'il se peut pour faire face aux défis auxquels notre pays est dorénavant exposé', a-t-il déclaré en conférence de presse.

Le ministre a également prévenu que le Royaume-Uni ne devait activer l'article 50 pour quitter l'Union européenne qu'au moment opportun. 'Le Royaume-Uni seul peut activer l'article 50. De mon point de vue, nous ne devrions le faire que lorsque nous aurons une vision claire des nouveaux arrangements recherchés avec nos voisins européens', a expliqué M. Osborne.

Pékin adresse ses conseils

Plus tôt lundi, le Premier ministre chinois, Li Keqiang, a déclaré que le Brexit augmentait au contraire les incertitudes qui pèsent sur l'économie mondiale. Il a réaffirmé la volonté de Pékin de voir une UE unie et stable et un Royaume-Uni prospère. Li Keqiang s'exprimait devant le Forum économique mondial à Tianjin, dans le nord de la Chine.

'Je veux aussi dire ici que l'Europe est un partenaire important pour la coopération avec la Chine, et que la Chine continuera de se consacrer au maintien d'un bon développement des relations sino-européennes et sino-britanniques', a-t-il ajouté.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.