Google se réorganise en créant la holding Alphabet

Google se réorganise sous l'ombrelle de la holding Alphabet

Photo: Keystone

Google a annoncé lundi une refonte de sa structure via la création d'une holding baptisée Alphabet. Cette nouvelle entité est appelée à devenir la maison-mère de l'ensemble des sociétés du groupe afin de séparer activités sur Internet des autres plus expérimentales.

'Notre entreprise fonctionne bien aujourd'hui, mais nous pensons que nous pouvons la rendre plus claire et plus responsable. Nous créons donc une nouvelle société appelée Alphabet', a annoncé Larry Page, cofondateur et actuel directeur général de Google, dans un message publié sur le site du groupe.

Alphabet remplacera Google en tant qu'entité cotée en Bourse. Toutes les actions Google vont être automatiquement transformées en titres Alphabet dotés des mêmes droits d'ici à la fin de l'année. 'Cette nouvelle structure va nous permettre de maintenir une attention énorme sur les opportunités extraordinaires dont nous disposons avec Google', écrit Larry Page.

Cette annonce surprise après la clôture à Wall Street a été saluée par un bond du titre de près de 7% à 708 dollars dans les transactions hors séance.

'Google un peu aminci'

'Alphabet est essentiellement un assemblage d'entreprises. La principale, bien sûr, est Google', dont elle détiendra 100%, poursuit Larry Page. 'Le nouveau Google est un peu aminci, les entreprises qui sont assez éloignées de nos principaux produits sur Internet étant désormais placées au sein d'Alphabet.'

Google conservera ainsi les principales activités du groupe, soit le coeur de métier sur Internet, telles que recherche publicité en ligne, cartographie, applications ainsi que le système d'exploitation Android, le service de vidéo en ligne YouTube et les infrastructures techniques.

Toutes les activités périphériques, que Google avait beaucoup développées ces dernières années, mais dont le coût suscitait des craintes chez certains investisseurs, seront pour leur part séparées et dépendront désormais directement d'Alphabet.

C'est le cas de Nest, le fabricant de thermomètres connectés, ou de Calico, le laboratoire de recherche sur la longévité humaine. Alphabet détiendra aussi le laboratoire Life Science, les véhicules d'investissement Google Ventures et Google Capital, le réseau ultra-rapide en fibre optique Fiber et le 'X-Lab', qui sert d'incubateurs à toute une série de nouveaux projets.

Remaniement à la direction

A l'issue de cette opération, Sundar Pichai, 43 ans, actuel vice-président chargé des produits, deviendra le nouveau directeur général de Google, dont tous les actuels directeurs vont intégrer la direction d'Alphabet. Ruth Porat, arrivée chez Google en mars en provenance de Morgan Stanley, cumulera notamment les postes de directrice financière de Google et d'Alphabet.

Sergey Brin, l'autre cofondateur de Google, va devenir président d'Alphabet et Eric Schmidt en sera le président exécutif.

'Sergey et moi, nous essayons vraiment de démarrer de nouvelles choses', a commenté Larry Page, estimant notamment que la nouvelle structure devrait permettre de 'faire des choses plus ambitieuses' et d'avoir 'une vue à long terme'.

'Plus de transparence

Google, dont l'exercice fiscal correspond à l'année calendaire, a précisé qu'il visait notamment à présenter des résultats par activité lors de l'annonce de ses comptes du quatrième trimestre, selon Larry Page. Or le groupe ne faisait jusqu'ici pas le détail dans ses résultats.

La transformation de Google devrait 'donner plus de transparence sur ces activités alternatives', a relevé Bob O'Donnell, dirigeant du cabinet de conseil TECHnalysis Research. La structure permettra de 'voir clairement comment le coeur de métier se comporte, quel type de marges il a, tout en gardant un oeil sur les innovations', a complété Trip Chowdhry, analyste chez Global Equities Research.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.