Grâce à PostFinance, La Poste en forme au premier semestre

Grâce à PostFinance, La Poste en forme au premier semestre

Photo: Keystone

La Poste a affiché un bénéfice de 391 millions de francs au premier semestre, en hausse de plus de 5% par rapport à la même période de l'année dernière (370 millions). C'est grâce à PostFinance que le géant jaune atteint un tel résultat.

Le résultat d'exploitation (EBIT) se monte à 504 millions de francs, soit 32 millions de plus (6,8%) qu'au premier semestre 2014. Dans un communiqué diffusé mardi, La Poste attribue cette progression aux résultats obtenus sur les marchés financiers, notamment celui des placements, ainsi qu'à une 'gestion rigoureuse des coûts'. Les produits d'exploitation restent quasiment stables à 4,1 milliards (-1%).

Les services financiers (PostFinance) sont le seul marché où le géant jaune a réalisé un résultat en hausse. A 280 millions de francs, celui-ci grimpe de 50 millions par rapport au premier semestre de l'année dernière, malgré un recul des opérations d'intérêts et le reflux des nouveaux capitaux (-4,43 milliards).

Ce repli s'explique notamment par la perception d'une taxe de 1% sur les fonds des grandes banques suite à l'introduction du taux d'intérêt négatif par la Banque nationale suisse.

Si le nombre de comptes clients chez PostFinance a augmenté, le patrimoine sous gestion a quelque peu fondu (-1,6%), passant de 114,99 milliards de francs à 113,11 milliards.

Moins de lettres

Le résultat d'exploitation du marché de la communication a baissé à 137 millions de francs (154 millions en 2014). Le volume des lettres adressées a continué de diminuer (-0,7%), mais dans des proportions moindres que durant les six premiers mois de 2014 (-3,1%). Les envois non adressés accusent une baisse de 1,1%.

Dans le transport de voyageurs, CarPostal a vu son résultat se contracter de 25 à 19 millions de francs. 'La croissance du volume des prestations fournies en Suisse n'a pas suffi à compenser entièrement le recul de recettes au Liechtenstein', explique notamment le géant jaune pour justifier ce fléchissement. Le total de kilomètres parcourus par les cars de la Poste a néanmoins légèrement augmenté (+1%).

Le marché de la logistique est demeuré quant à lui presque stable, avec un résultat d'exploitation de 65 millions de francs, contre 66 millions en 2014. Si le transport de marchandises est en baisse, de même que les recettes de la vente de carburants, le volume de colis - en hausse de 2,2% par rapport au premier semestre 2014 - a permis de limiter les pertes.

'La Poste s'attend à relever des défis de plus en plus difficiles', peut-on lire dans le communiqué. Elle prévoit toutefois d'atteindre les objectifs financiers fixés pour cette année.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.