Grands changements en vue pour les usagers du rail

Le nouvel horaire CFF bouscule les habitudes

Photo: Keystone

Le 13 décembre, de nombreux usagers du rail devront changer leurs habitudes. Le nouvel horaire CFF propose une offre légèrement étoffée, mais les voyageurs devront aussi s'attendre à des perturbations. Certains cantons demandent des modifications.

'Grosso modo, 80% des horaires vont changer en Suisse romande', a averti mardi à Lausanne Mario Werren, coordinateur régional. Les CFF le disent d'emblée: c'est le changement le plus 'ambitieux' et le plus 'complexe' depuis l'introduction de 'Rail 2000' en 2004.

Deux événements expliquent cette petite révolution. Tout d'abord, certains chantiers de Léman 2030 ont commencé, notamment les travaux préparatoires pour la quatrième voie entre Lausanne et Renens. Ensuite, la ligne diamétrale de Zurich va être mise en service pour le trafic grandes lignes, ce qui permettra un gain de temps entre Genève et St-Gall grâce à la nouvelle gare souterraine de Zurich.

Arc Jurassien très touché

Dans l'ensemble, l'offre dans le trafic grandes lignes augmentera d'environ 1%, alors que la hausse du nombre de voyageurs est de 0,5%. L'augmentation sera un peu plus marquée pour les trains régionaux: + 4% alors que la hausse attendue des voyageurs est de l'ordre de 3%.

Les changements toucheront de nombreuses régions de Suisse, mais tout particulièrement l'Arc jurassien en Suisse romande. Sur la ligne du Pied du Jura, la cadence des trains grandes lignes passera à la demi-heure entre Zurich (ou Delémont) et Yverdon-les-Bains. 'Actuellement, deux Intercity se suivent', a expliqué M. Werren qui parle d'une 'grosse amélioration'.

Jura et Vaud veulent encore discuter

Le nouvel horaire entraînera d'importants changements pour les cantons de Neuchâtel et du Jura. Ce dernier s'est plaint de perdre ses liaisons directes vers Genève et Lausanne, les voyageurs devant changer de train à Bienne. La suppression de la liaison directe entre Bâle et le bassin lémanique via Delémont fait encore l'objet de discussions avec les CFF, a annoncé le canton du Jura.

Le canton de Vaud est globalement satisfait de la nouvelle mouture des CFF, même s'il annonce qu'il se battra pour compenser les péjorations prévues à Bex (huit trains en moins) et à Nyon, où il demande le maintien de l'arrêt de quatre ICN en gare le matin.

Autre impact négatif, les travaux près du noeud ferroviaire lausannois prolongeront de 3 minutes le temps de parcours sur la ligne Lausanne - Genève. Et pendant quelques années, les capacités sur la ligne pourraient être ponctuellement 'un peu réduites'. 'Ce sera communiqué à l'avance. Le but est de ne pas toucher les pendulaires', a dit M. Werren.

Dix-huit minutes de moins

Bonne nouvelle, le temps de parcours entre l'aéroport de Genève et St-Gall sera réduit de 18 minutes, en raison de la suppression des arrêts entre Winterthour et St-Gall. Ce temps de parcours sera encore réduit dès 2019 grâce à la pleine utilisation de la nouvelle gare souterraine de Zurich.

La nouvelle ligne diamétrale de Zurich entraînera de gros changements pour le RER zurichois. La liaison entre Bâle et l'aéroport de Zurich passera désormais par la gare de Zurich, ce qui n'est pas le cas actuellement.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.