Holcim a plus que doublé son bénéfice net au 1er trimestre

Holcim a plus que doublé son bénéfice net au 1er trimestre

Photo: Keystone

Holcim a dégagé au premier trimestre 2015 un bénéfice net de groupe plus que doublé sur un an à 378 millions de francs. Mais les ventes du groupe saint-gallois de matériaux de construction, qui doit fusionner avec son homologue français Lafarge, ont fléchi de 2,8 %.

En monnaies locales et à périmètre constant, le chiffre d'affaires s'est aussi tassé de 1,6 % par rapport à la même période une année plus tôt, particulièrement solide, indique jeudi le groupe basé à Jona et piloté depuis Zurich. La reprise en Amérique du Nord n'a pas pu être compensée par les volumes plus faibles dans les autres régions.

Côté opérationnel, le résultat d'exploitation avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (EBITDA) s'est contracté de 3,9 % à 593 millions de francs. Il a été impacté par des coûts de fusion à hauteur de 44 millions et une performance en retrait en Europe et en Afrique/Moyen-Orient.

Pour 2015, Holcim s'attend à ce que l'économie mondiale poursuive sa convalescence. Les volumes de ciment devraient s'accroître dans tous ces marchés, Europe exceptée. Le conglomérat saint-gallois escompte un résultat opérationnel, sur une base comparable, entre 2,7 et 2,9 milliards de francs.

Pour rappel, annoncée voici un an, le mariage entre Holcim et Lafarge doit être finalisé en juillet. L'opération doit elle donner naissance à un leader mondial du ciment pesant 32 milliards d'euros de chiffre d'affaires et 130'000 salariés.

De son côté, Lafarge a réduit sa perte nette au premier trimestre à 96 millions d'euros (100,6 millions de francs au cours actuel). Le groupe escompte une nette croissance de ses résultats cette année.

A la même période une année plus tôt, traditionnellement plus faible que les autres trimestres, la perte nette de Lafarge s'était élevée à 135 millions d'euros, a communiqué jeudi le conglomérat français. Son chiffre d'affaires a progressé de 6 % à 2,779 milliards d'euros (-1 % sur une base comparable).

Sur le plan opérationnel, le résultat d'exploitation brut EBITDA s'est amélioré de 17 % à 403 millions d'euros (+14 % sur une base comparable). Le résultat avant intérêts et impôts a lui bondi de 40% à 205 millions (+41 % sur une base comparable).

Pour 2015, Lafarge attend une croissance globale de la demande de ciment comprise entre 2 % et 5 %, soutenue par la croissance sur les marchés émergents. Sa direction confirme ses objectifs. Elle vise un EBITDA compris entre 3 milliards et 3,2 milliards d'euros en 2015, hors effets du projet de fusion avec Holcim.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.