Investigations terminées au sud de Viège (VS)

Investigations terminées au sud de Viège (VS)

Photo: Keystone

Les analyses de la concentration de mercure dans les sols de la zone habitée du sud de la ville de Viège (VS) sont terminées. Un peu moins de la moitié des parcelles présentent des traces plus ou moins importante de mercure.

Les investigations ont concerné 111 parcelles, 49 sont polluées et 16 d'entre elles nécessitent un assainissement. Les propriétaires ont été informés, communique mardi l'Etat du Valais. La concentration de mercure dans le sol est très élevée dans deux parcelles.

Globalement, les sols de 615 parcelles d'habitation de Viège et de Rarogne (VS) ont été analysés depuis le début 2014. Au total, 89 parcelles doivent être assainies. La concentration en mercure y dépasse 2 milligrammes par kilo de terre et culmine à 250 mg.

Les parcelles considérées comme polluées, sans nécessiter d'assainissement, sont au nombre de 147. Et 379 terrains sont considérés comme non pollués avec une concentration de mercure inférieure à 0,5 mg par kilo de terre.

Découvert en 2010

Le périmètre d'investigation avait été élargi en novembre de l'année dernière après la découverte de sols contaminés dans une zone d'habitation au sud de la gare de Viège. Des analyses se poursuivent dans les zones d'habitation de Viège et du village voisin de Turtig pour clarifier l'extension verticale de la pollution dans les sols.

La pollution trouve son origine dans une accumulation de mercure sur le site de la Lonza et dans les sédiments d'un canal d'évacuation du site entre 1930 et le milieu des années 1970. Une cinquantaine de tonnes de mercure pourraient ainsi avoir été dispersées dans l'environnement. Les premiers signes de présence du métal ont été constatés dès 2010 lors des travaux préparatoires du chantier de l'autoroute.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.