L'attentat d'Istanbul freinera les réservations de dernière minute

L'attentat d'Istanbul freinera les réservations de dernière minute

Photo: Keystone

Depuis que les attentats terroristes se multiplient en Turquie, les affaires dans ce pays sont à la traîne pour les voyagistes. Celui de mardi à l'aéroport d'Istanbul menace de gâcher aussi les voyages 'last minute', qui avaient bien démarré ces dernières semaines.

Le secteur des voyages en Turquie souffre depuis quelque temps déjà. 'Par rapport à l'année passée, le nombre de réservation a reculé d'un pourcentage à deux chiffres', a dit mercredi le porte-parole de Kuoni Marcel Schlatter, interrogé par l'ats. Chez Hotelplan Suisse, les réservations pour la Turquie sont aussi en baisse de 70% par rapport à l'année passée.

Les voyagistes suisses n'ont toutefois pas encore totalement tracé le pays de leur liste des destinations de vacances estivales. Ces deux à trois dernières semaines, la Turquie s'est en effet muée en 'destination de vacances balnéaires de dernière minute'. 'Il y a eu des réservations à court terme pour des séjours balnéaires au sud de la Turquie', explique Prisca Huguenin-dit-Lenoir, porte-parole d'Hotelplan Suisse.

Chez Kuoni aussi, les vacances balnéaires pour la Turquie ont connu une légère hausse ces derniers jours. D'une manière générale, cette année, les clients réservent plutôt à court terme à cause des menaces latentes d'attentats. Un autre facteur qui a favorisé les réservations de dernière minute a été le mauvais temps jusqu'à maintenant en Suisse.

Mais après le dernier attentat à l'aéroport d'Istanbul, les réservations de vacances d'été de dernière minute devraient aussi ralentir. L'attractivité de la Turquie comme destination de voyage est déjà en perte de vitesse depuis plusieurs mois.

Istanbul n'est plus dans le 'top'

Ces deux dernières années, Istanbul était montée parmi les villes destinations les plus appréciées. Les attentats perpétrés depuis l'automne passé à Istanbul et Ankara, qui ont causé au total plus de 200 morts, ont stoppé cette tendance. L'attentat à l'aéroport Atatürk est le quatrième attentat grave commis à Istanbul depuis le début de l'année.

Pour cette ville, le recul des réservations atteint un pourcentage à deux chiffres par rapport à 2015, note la porte-parole d'Hotelplan. Chez ce voyagiste, les personnes qui réservent chaque semaine un voyage à Istanbul se comptent au maximum 'sur les doigts d'une main'.

Istanbul n'est toutefois pas la seule métropole à souffrir des attentats terroristes. Les destinations classiques les plus prisées comme Paris, Londres et Berlin accusent aussi une sérieuse baisse chez Hotelplan. La peur des attentats éloigne les touristes des grandes villes.

'En ce moment, ils préfèrent des villes plus petites', relève Prisca Huguenin-dit-Lenoir. Ou alors ils voyagent vers le nord, à Oslo ou Stockholm, où ils se sentent plus sûrs.

Annulation gratuite ou non

Kuoni compte actuellement une petite douzaine de voyageurs à Istanbul. 'Ils devraient heureusement être tous sains et saufs', écrit M. Schlatter. Hotelplan Suisse n'a pour l'instant aucun client dans cette ville. Ce n'est que pour la semaine prochaine que deux personnes ont réservé un voyage à Istanbul, explique la porte-parole.

Hotelplan n'a pour l'heure reçu aucune demande d'annulation pour Istanbul. C'est aussi lié au fait que pour l'instant, l'agence applique les conditions usuelles d'annulation. Les réservations ne sont donc remboursées que dès le moment où le Département fédéral des affaires étrangères déconseille expressément de se rendre un pays, ce qui n'est pour l'instant pas le cas pour la Turquie.

Pour Istanbul, Kuoni, en revanche, offre jusqu'au 31 juillet la gratuité pour les annulations et les changements de destination 'dans le contexte du nouvel attentat à l'aéroport Atatürk'. Pour tous les autres voyages en Turquie, ce sont les conditions contractuelles normales qui sont en vigueur. Personne n'y a encore eu recours jusqu'à présent, note le porte-parole de Kuoni.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.