L'initiative du PDC ne rallie plus de majorité

L'initiative du PDC ne rallie plus de majorité

Photo: Keystone

Si les Suisses s'étaient rendus aux urnes la semaine dernière, les deux initiatives soumises en votation le 8 mars auraient passé à la trappe, selon le second sondage SSR. L'initiative du PDC visant à exonérer des impôts les allocations familiales ne recueille plus que 40 % d'avis favorables, contre 52 % il y a un mois.

La moitié des sondés se prononcent contre le projet du PDC. Le camp du 'non' a désormais gagné 17%, ont annoncé mercredi la SSR et l'Institut GfS. La part d'indécis a reculé à 10 % (15 % le mois dernier).

Avec 61 %, l'approbation reste bien sûr la plus forte dans les rangs du PDC, même si là aussi elle a reculé de 16 % par rapport à janvier. Les plus réticents se trouvent parmi le PLR, avec seulement 32 %. Du côté de l'UDC, qui après des hésitations recommande finalement le 'oui', la part a également diminué, passant à 36 % (-18 %).

Les retraités disent 'non'

Sans surprise, les familles nombreuses sont parmi les plus favorables à l'exonération des allocations. L'initiative est aussi soutenue par la tranche d'âge des 18-39 ans (55 %), alors que le 'oui' des 40-64 ans a baissé à 39 % (-14 %). Les retraités, soit les plus de 65 ans, persistent dans leur refus avec 57 % de 'non' (+10 %).

L'Institut GfS constate que parmi les personnes sondées, les arguments des adversaires trouvent davantage d'écoute que ceux des partisans. Les personnes interrogées expriment toutefoisparallèlement une large compréhension pour la situation financière difficile des familles en Suisse.

Aucune chance pour l'initiative du PVL

Les perspectives restent sombres pour l'autre objet soumis en votation le 8 mars, l'initiative des Vert'libéraux 'Remplacer la taxe sur la valeur ajoutée par une taxe sur l'énergie'. Seuls 19 % des sondés disent vouloir l'accepter (-10 %), tandis que 73 % la rejettent (+15 %) et 8 % ne se sont pas encore décidés (-5 %).

Parmi les principaux partis, les Verts sont les seuls à se rallier à cette initiative, avec 48 % d'approbation (-26 %), tandis que le score du 'oui', indécis compris, tombe déjà à 34 % chez les socialistes. Dans le camp bourgeois, aucun parti ne dit 'oui' à plus de 13 %.

Effectué entre le 16 et le 21 février, ce sondage a porté sur un échantillon de 1416 personnes résidant dans les trois régions linguistiques. La moitié des personnes interrogées 831 ont déclaré vouloir aller voter. L'institut estime la marge d'erreur à 2,7 %.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.