L'initiative pour des loyers abordables remise avec 6 mois d'avance

L'initiative pour des loyers abordables remise avec 6 mois d'avance

Photo: Keystone

Les locataires devraient plus facilement accéder à des appartements meilleurs marchés. L'Association suisse des locataires (Asloca) a déposé mardi à la Chancellerie fédérale son initiative populaire pour 'Davantage de logements abordables', munie de 125'000 paraphes.

Depuis le lancement de l'initiative en novembre 2015, 106'000 signatures, sur les 100'000 nécessaires, ont déjà été dûment attestées, a précisé l'Asloca. Elle a pu déposer son texte presque six mois avant le délai imparti.

'Malgré des taux très bas et l'absence d'inflation, les loyers ont explosé ces dernières années', a constaté l'association. La hausse atteint 30% en moyenne en Suisse, avec un pic à 60% à Genève par exemple.

Inaction politique

Or le Parlement a démontré, en refusant d'étendre la transparence des loyers, qu'il ne ferait rien contre 'ce hold-up'. Espérant mettre un terme à cette inaction, l'initiative veut inciter la Confédération et les cantons à encourager davantage la construction d'habitations à loyer modéré. Elle demande que 10% des nouveaux logements soient déclarés d'utilité publique.

Pour y parvenir, les cantons et les communes seraient autorisés à utiliser un droit de préemption en leur faveur, et notamment sur les immeubles qui appartiennent à la Confédération ou à des entreprises qui lui sont liées comme les CFF ou la Poste. Pour les initiants, ce sont des logements abordables plutôt que des lofts luxueux ou des surfaces de bureaux qui devraient être construits sur les terrains des ex-régies fédérales.

Le texte a été lancé par l'Asloca. Il est soutenu par les coopératives d'habitation Suisse, l'Union syndicale suisse, le PS, les Jeunes socialistes et les Verts.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.