L'investisseur Remo Stoffel tient sa promesse de halle polyvalente

L'investisseur Remo Stoffel tient sa promesse de halle polyvalente

Photo: Keystone

L'entrepreneur immobilier de Coire Remo Stoffel veut tenir sa promesse de construire et de cofinancer une halle polyvalente dans sa commune d'origine de Vals (GR). Il projette aussi d'y ériger la plus haute tour d'Europe, qui devrait culminer à 381 mètres.

Le projet de halle polyvalente était inclus, il y a quatre ans, dans la vente de l'hôtel et des thermes de la commune à Remo Stoffel. L'assemblée communale a accepté vendredi soir l'accord pour la réalisation de la halle ainsi que le crédit de planification.

Il y a quatre ans, lors de la vente, les citoyens de Vals avaient déjà leur confiance à Remo Stoffel. Ils avaient préféré son offre à celle de Peter Zumthor, l'architecte des thermes, qui voulait aussi racheter le complexe.

En lien avec cette vente, M. Stoffel avait promis à la commune une halle polyvalente. Vendredi, par 260 voix contre 71 et au terme d'un débat controversé, les citoyens ont approuvé un complément à la transaction de l'époque, sous la forme d'un nouvel accord.

Celui-ci stipule que le milliardaire participera à hauteur de 4,5 millions de francs à la construction, qui sera réalisée par la commune. Initialement, M. Stoffel aurait dû payer 6 millions. Cette réduction de 1,5 million s'explique principalement par les dimensions plus petites de la halle.

Dix millions en tout

L'assemblée communale a en outre donné son feu vert à un crédit de planification de 300'000 francs pour le projet. En lien avec cette décision, Remo Stoffel versera le montant restant, soit 6 millions de francs, pour l'achat des thermes, comme le prévoit l'accord. L'entrepreneur avait acheté les thermes en mars 2012 pour environ 7,8 millions.

Selon les données de la commune, une somme totale de 10,561 millions est disponible pour la réalisation de la halle polyvalente. Ce montant est certes plus modeste que prévu initialement, mais en contrepartie la commune construira le bâtiment sous sa propre responsabilité et pourra en disposer sans restrictions.

S'agissant du gratte-ciel projeté par Remo Stoffel, nommé la 'Femme de Vals', il est devisé à 300 millions de francs. Une modification d'affectation de zone est nécessaire et les habitants de Vals devront donc se prononcer. La date du vote n'a pas encore été fixée.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.