La Bourse suisse termine tout juste dans le rouge

La Bourse suisse termine tout juste dans le rouge

Photo: Keystone

La Bourse suisse termine tout juste dans le rouge. Le Swiss Market Index (SMI), regroupant les vingt principales cotations, a perdu 0,07% à la clôture, à 9383,60 points.

L'indice vedette de SIX a ainsi mis un terme mardi à trois séances de hausse d'affilée après le choc des dévaluations successives du yuan chinois en début de semaine passée. Le SLI a abandonné 0,06% à 1393,14 points et le SPI 0,07% à 9520,20 points.

Sur les trente 'blue chips', 17 ont gagné du terrain, douze en ont perdu et un est resté inchangé. La nouvelle chute des marchés chinois a terni l'ambiance, selon un analyste. Et les indicateurs américains du jour n'étaient que secondaires

Luxe impacté par la Chine

Swatch (-1,7%) est le plus gros perdant du jour. Richemont (-1,1%) a aussi souffert. Les valeurs du luxe accusent la nouvelle chute de la Bourse de Shanghai, source de nervosité pour les investisseurs. La Chine représente un important marché pour les deux entreprises.

En bas du tableau figurent également SGS (-1,4%), Geberit (-0,7%), Clariant, ABB et Syngenta (chacun -0,5%).

Dans le camp des gagnants, Transocean a regagné 3,6%, après sa nette progression de la veille à Wall Street. Les bancaires Julius Baer (+0,8%) et Credit Suisse (+0,6%) ont fini dans le haut du tableau, alors qu'UBS a perdu 0,3%.

Selon le Financial Times, le numéro un bancaire helvétique pourrait faire face avec d'autres instituts à une vague de plaintes en relation avec des manipulations des cours des devises.

A la veille de ses résultats semestriels, Swisscom a gagné 0,9%. Avec un gain de 0,2%, Novartis a soutenu l'indice, alors que Nestlé a perdu 0,1% et Roche 0,3%.

Déceptions et ajustements

Sur le marché élargi, une série d'entreprises ont publié des chiffres. Emmi (+8,6%) a surpris en présentant ses résultats plus tôt que prévu. Les analystes ont salué la performance et le relèvement des objectifs par la direction.

Le bon Lindt & Sprüngli a gagné 2,4% à l'annonce de ses chiffres et prévisions. Elma (+4,4%), Bell (+1,2%), la Banque cantonale de Lucerne, Bank Linth (chacun +0,7%) ont gagné du terrain après résultats également. PSP Swiss Property (-0,3%), Komax (-0,4%) et, surtout, Forbo (-12%) n'ont pas convaincu.

Lastminute.com a gagné 3,9% après l'annonce de la suppression d'emplois en Grande-Bretagne et l'attente de synergies de 18 millions d'euros dès l'an prochain. Orascom (-6,6%) a de nouveau nettement reculé après avoir profité lundi des chiffres provisoires publiés dimanche par l'entreprise et gagné près de 13%.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.