La Braderie de Lille annulée par crainte d'attentats

La Braderie de Lille annulée par crainte d'attentats

Photo: Keystone

L'édition 2016 de la Braderie de Lille a été annulée en raison des risques d'attentats, ont annoncé vendredi les autorités. Cet événement, l'un des plus grands d'Europe, accueille chaque année plus de deux millions de visiteurs le premier week-end de septembre.

'C'est un problème de responsabilité morale, a expliqué avec émotion la maire de Lille Martine Aubry. Bien que les conditions de sécurité aient été 'revues à la hausse' avant l'attentat de Nice qui a fait 85 morts le 14 juillet, la municipalité est les services de l'Etat ont estimé que le risque était trop important dans ce contexte d'état d'urgence.

'Nous avons vraiment tout fait pour, mais il y a des risques que nous n'arrivons pas à réduire. C'est une décision douloureuse', a-t-elle dit. 'A un moment, nonobstant nos passions, nos convictions, il faut dire stop à un modèle qui est dépassé par les exigences de sécurité', a renchéri le préfet du Nord, Michel Lalande.

Modèle 'hyper-urbain'

Selon lui, la Braderie de Lille n'est pas victime 'de son histoire, mais de son modèle hyper-urbain, avec ses rues pleines de monde'. 'Il faut savoir dire stop à un modèle qui n'est plus possible dans les conditions actuelles', a ajouté le représentant de l'Etat.

L'attentat de Nice a clairement marqué une rupture dans le comportement des autorités, qui s'étaient vantées d'avoir organisé l'Euro 2016 de football sans problème de sécurité majeur pour des millions de visiteurs.

'Nous allons refonder un nouveau modèle de la Braderie et les services de l'Etat participeront à une édition 2017 tout à fait exceptionnelle', a annoncé le préfet.

Le président de l'Union des métiers et industries de l'hôtellerie des Hauts de France, Thierry Grégoire, a immédiatement critiqué une décision 'brutale' et 'incompréhensible'. 'Elle a été prise sans concertation des forces économiques. C'est un coup très dur, en termes économiques et en termes d'image renvoyée, notamment à l'étranger', a-t-il ajouté.

La Braderie de Lille est l'un des plus grands rassemblements annuels en France. Ce vaste vide-grenier s'étend sur plus de 10 kilomètres carrés. L'an dernier, il avait accueilli dans toute la ville près de 2,5 millions de visiteurs et 10'000 exposants.

Annulations en série

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a assuré cette semaine qu'un haut niveau de sécurité serait maintenu en août pour pouvoir assurer le déroulement de la cinquantaine de manifestations et festivités prévues.

Mais il avait ajouté que les collectivités locales pouvaient ponctuellement prendre la décision de procéder à l'annulation des manifestations lorsque les conditions ne sont pas réunies.

Depuis l'attaque de Nice, de nombreuses festivités ont été annulées en Ile-de-France et dans plusieurs villes de province.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.