La Poste lance ses premiers tests d'envois par drones

La Poste lance ses premiers tests d'envois par drones

Photo: Keystone

La Poste suisse testera des drones de l'entreprise californienne Matternet en juillet dans la région du Seeland. Une utilisation commerciale à grande échelle de ces petits engins volants automatisés n'interviendra pas avant cinq ans.

Le géant jaune a présenté l'appareil mardi à la presse à l'aérodrome de Bellechasse (FR). Il collabore avec Swiss WorldCargo, la division de fret aérien de la compagnie Swiss.

Les conditions légales de l'emploi de drones doivent encore être clarifiées. En attendant, les partenaires examinent les différentes applications concrètes possibles, leurs exigences techniques, ainsi que leur degré de rentabilité.

Imaginer que les drones assureront la distribution classique sur tout le territoire ne serait pas réaliste, a précisé Dieter Bambauer, chef de PostLogistics. 'Avec aujourd'hui plus de 500'000 colis postaux par jour, cela ne semble guère vraisemblable dans notre espace aérien déjà étroit et fortement mis à contribution.'

Livraisons urgentes

Pour l'instant, les tests porteront donc surtout sur des situations particulières, par exemple desservir une zone d'habitation isolée à la suite d'intempéries. Parmi les cas envisagés figurent aussi les envois urgents d'échantillons de laboratoire ou de médicaments.

Le modèle Matternet One est spécialement conçu pour les petites livraisons. Léger et puissant, il peut transporter une charge d'un kilo sur dix kilomètres sans recharge de batterie, voire vingt kilomètres selon le contexte.

Le drone peut être commandé par une application pour téléphone multifonctions. La société américaine a développé un logiciel qui définit l'itinéraire de l'appareil en fonction du terrain, de l'espace aérien et de la météo en temps réel.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.