La SSR prête pour les Jeux Olympiques de Rio

La SSR prête pour les Jeux Olympiques de Rio

Photo: Keystone

La SSR est prête pour les Jeux Olympiques. Entre plages et bureaux gris, elle s'est installée à Rio de Janeiro et ses collaborateurs s'activent déjà dans les deux sites qui seront ses quartiers généraux durant la compétition. La météo apporte son lot de défis.

La SSR a examiné une quarantaine de lieux avant de se décider pour la plage idyllique d'Ipanema. Elle y partage son lumineux studio olympique, sis dans le quartier résidentiel d'Arproador au sud de la capitale brésilienne avec les Autrichiens d'ORF.

Ils sont ainsi 141 collaborateurs de toutes les régions helvétiques à travailler depuis une des plages les plus célèbres du monde. Les émissions seront ensuite montées en Suisse, à Genève, Zurich et Lugano.

Car à Rio il n'y a pas de régie pour la réalisation, ni de véhicule de transmission. Un choix qui doit permettre à la SSR d'être plus économique et plus efficace.

Défi météo

La cérémonie d'ouverture des Jeux a lieu vendredi et les préparatifs tournent déjà à plein régime. Les liaisons sont le point crucial, explique à l'ats Sven Sarbach, responsable des gros événements pour la SSR. Au total, il a des dizaines de connexions vidéo et audio entre Rio et la Suisse.

Mais si le site choisi est paradisiaque, il met aussi les équipes devant plusieurs défis, car le vent et les vagues apportent leur lot d'inconvénients. Il y a quelques jours, les générateurs ont dû être éteints à cause d'une alerte tempête.

Zone grise

Changement de décor. A 30 kilomètres du bord de l'océan s'élève le Centre international de diffusion (IBC). La SSR y a installé quarante places de travail étalées sur 520 mètres carrés. Tapis, cabines, murs, sofas: le gris domine.

Avec des places de montages, des cabines et un studio radio, c'est 'le coeur opérationnel', explique Sven Sarbach. Les lieux ressemblent encore à une ruche: chacun cherche ses marques. Durant les prochaines semaines, les Jeux seront en partie commentés depuis ces bureaux.

Cabanes de pêcheurs

Le matériel employé dans les deux QG officiels de la SSR est arrivé au Brésil par bateau, réparti dans trois containers. Un convoi sécurisé les a ensuite acheminés vers les différents sites.

Au total, la SSR va dépenser 17 millions pour ces Jeux Olympiques. Le groupe de médias ne paye toutefois aucun loyer pour les studios d'Ipanema. En contrepartie, la SSR a participé à un projet de rénovation de cabanes de pêcheurs délavées. Rio aspire à des Jeux durables, ont fait savoir les organisateurs.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.