La Suisse conserve son titre de championne des dépôts de brevets

La Suisse conserve son titre de championne des dépôts de brevets

Photo: Keystone

La Suisse conserve son titre de championne des dépôts de brevets. L'an dernier, quelque 7088 demandes helvétiques en ce sens sont parvenues à l'Office européen des brevets, soit 873 par million d'habitants. Par rapport à 2014, le total national est en hausse de 2,6%.

Si elle n'a généré que 4% du nombre total de demandes de brevets, la Suisse arrive par contre largement en tête du classement proportionnellement à sa population, selon des chiffres diffusés jeudi par l'OEB (Office européen des brevets). Suivent les Pays-Bas (419 par million d'habitants), la Suède (392), la Finlande (365) et le Danemark (346).

Globalement, l'OEB constate une croissance annuelle de 4,8% des dépôts, à 160'022. Les Etats-Unis se taillent la part du lion avec 27% du nombre total (42'692), devant l'Allemagne (24'820), le Japon (21'426), la France (10'781) les Pays-Bas (7100) et la Suisse.

Roche en tête

En ce qui concerne spécifiquement la Suisse, l'OEB précise que le nombre de brevets accordés - après un examen détaillé de la demande - s'est élevé en 2015 à 3037. Il s'agit d'une augmentation de 8,7%.

A l'image de 2014, les techniques de mesure constituent le domaine qui a engendré le plus grand nombre de dépôts helvétiques (10%). La chimie organique fine et les technologies médicales complètent le podium, avec 8% chacune.

Du côté des entreprises, Roche est celle qui s'est le plus manifestée auprès de l'institution européenne, avec 644 demandes. ABB arrive en deuxième position avec 563, contre 410 pour Nestlé. A l'échelle régionale, c'est le canton de Zurich qui se montre le plus dynamique (1305 dépôts), devant Vaud (1009) et Bâle-Ville (951).

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.