La banque centrale des Etats-Unis laisse ses taux inchangés

La banque centrale des Etats-Unis laisse ses taux inchangés

Photo: Keystone

La Réserve fédérale des Etats-Unis a sans surprise laissé ses taux d'intérêt inchangés mercredi. La banque centrale (Fed) a toutefois laissé la porte ouverte à un premier relèvement depuis près de dix ans d'ici la fin 2015.

A l'issue d'une réunion à Washington, son Comité de politique monétaire (FOMC) a estimé que les gains de l'emploi étaient 'solides'. Il a toutefois jugé qu'il faut encore attendre avant d'infléchir sa politique de l'argent pas cher, adoptée depuis fin 2008 pour soutenir la reprise.

'Le marché de l'emploi a continué de s'améliorer avec des gains d'emplois solides et un déclin du chômage', s'est félicité le FOMC dans un communiqué quasi identique à celui publié lors de sa précédente réunion à la mi-juin. Le taux de chômage américain a encore baissé en juin (5,3%), tombant à son plus bas niveau depuis avril 2008.

'Expansion modérée'

L'activité économique aux Etats-Unis dans son ensemble a connu une 'expansion modérée', note encore la Fed qui souligne toutefois encore une fois que l'inflation reste 'en dessous' de son objectif de 2% annuel. Les prix à la consommation ont ainsi progressé bien moins que ne l'espère la Fed (+0,2% sur un an en mai).

La Fed note également que les exportations américaines, plombées par l'appréciation du dollar, restent 'faibles' tout comme l'investissement des entreprises. Avec ce communiqué, la Fed ne donne que très peu d'indices sur le calendrier de la future hausse des taux directeurs, guettée avec anxiété par les marchés.

Deux conditions

Il y a deux semaines, Janet Yellen, présidente de la Fed, a déclaré que la banque centrale restait disposée à relever les taux d'intérêt cette année. Cela pour autant que le marché de l'emploi s'améliore de façon régulière aux Etats-Unis et que les perturbations à l'étranger n'affectent pas gravement l'économie.

A la suite de ces déclarations, nombre d'économistes pensent que septembre sera le mois où la Fed commencera à relever ses taux. Mais, la banque centrale entretient un certain flou en disant qu'elle veut voir 'de nouvelles améliorations sur le marché du travail' avant de relever ses taux.

Tour de vis monétaire

Le taux de chômage est revenu à 5,3% aux Etats-Unis, niveau considéré comme proche du plein emploi par nombre de responsables. Et le deuxième trimestre devrait être marqué par le rebond de la croissance après la contraction, considérée comme un accident, de 0,2% sur les trois premiers mois de l'année.

La première estimation des chiffres du PIB de la période avril-juin est attendue jeudi. Le ralentissement économique chinois et ses conséquences déjà visibles ont cependant conduit certains spécialistes à penser que la Fed attendra décembre pour donner son premier tour de vis monétaire.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.