La collection privée du grand chef Anton Mosimann au Bouveret (VS)

La collection privée du grand chef Anton Mosimann au Bouveret (VS)

Photo: Keystone

L'imposante collection privée du grand cuisinier Anton Mosimann a trouvé son écrin: le campus de l'école hôtelière César Ritz au Bouveret (VS). Le public pourra la découvrir dès le 12 juin prochain.

L'idée a germé en 2011 et a réuni autour d'une même passion le cuisinier Anton Mosimann et l'école hôtelière César Ritz. Cinq ans plus tard, 'The Mosimann Collection - A culinary heritage' ouvre ses portes au Bouveret.

Présenté vendredi aux médias, l'espace consacré à la collection du fameux chef au noeud papillon occupe les quatre étages d'une aile de l'école entièrement rénovée pour l'occasion. Il a été élaboré 'dans un but pédagogique' et selon les voeux du cuisinier. Son aménagement s'inspire du club Mosimann's à Londres.

Dans un décor de salons cosy et de salles très british habillées de rouge, de noir et de jaune, le public découvrira un nombre inouï de documents et d'objets, souvent rares, qui témoignent de la passion et de la carrière d'Anton Mosimann. Le chef de 69 ans, né à Soleure, ne compte plus les têtes couronnées - dont la reine Elisabeth II - les hommes d'Etat et les personnalités du showbiz qui ont succombé à ses plats.

Livre de Nostradamus

'The Mosimann Collection' compte plus de 6000 livres. Un peu plus de la moitié sont encore à Londres, mais tous seront réunis au Bouveret d'ici la fin de l'année, précise Florent Rondez, PDG de Swiss Education Group, propriétaire du campus César Ritz.

Parmi eux, quelque 300 ouvrages anciens et rares, dont le plus grand livre de cuisine au monde (66 x 47cm) écrit à la main en 1733, le plus petit (10 x 6cm), le livre de confitures de Nostradamus (1572) ou encore neuf ouvrages d'Auguste Escoffier, dont deux signés par le chef français lui-même.

'Tous les livres ne seront pas exposés en permanence, mais ils seront consultables par le public sous supervision', relève Florent Rondez. Les visiteurs pourront aussi découvrir d'innombrables cartes de menus et plans de table collectés aux quatre coins du monde, plus de 10'000 recettes, des notes, des oeuvres d'art et plus de 250 photos en noir et blanc d'Anton Mosimann et de ses célèbres clients.

Hommage à Claude Nobs

Parmi les objets insolites exposés figure une boîte en métal numérotée. Elle contient une part du gâteau de mariage du prince William et de Catherine Middleton. 'Elle a été offerte à Anton Mosimann par le prince Charles et Camilla. Selon la tradition anglaise, elle doit être consommée lors du baptême du premier enfant du couple', explique Florent Rondez.

Claude Nobs, feu le fondateur du Festival Jazz de Montreux, ami d'Anton Mosimann et cuisinier de formation, a également sa place au Bouveret avec 'La Table de Claude': le décor s'inspire de sa cuisine du chalet Le Picotin où il accueillait de nombreux artistes. 'Au-dessus du plan de travail, sont suspendues des casseroles en cuivre du roi Georges V', souligne Florent Rondez.

Le dimanche après-midi

Swiss Education Group a investi 2,5 millions de francs pour rénover le bâtiment qui accueille The Mosimann Collection' et pour le mobilier et la décoration. L'espace sera ouvert au public dès le 12 juin, seulement le dimanche après-midi. 'Selon la fréquentation, notre but est d'ouvrir ensuite trois jours par semaine', précise Florent Rondez.

L'argent réalisé avec les entrées sera reversé à la fondation Swiss Education Group. Son but est d'offrir des bourses d'études aux étudiants des cinq écoles du groupe qui en ont besoin.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.