La croissance du PIB ralentit à 2,6% au 4e trimestre

La croissance du PIB ralentit à 2,6% au 4e trimestre

Photo: Keystone

La croissance économique des Etats-Unis a moins progressé que prévu au 4e trimestre. Le pays a souffert des bas prix de l'énergie, de l'appréciation du dollar et de la conjoncture mondiale, même si la consommation s'est bien comportée.

Le produit intérieur brut (PIB) américain a augmenté de 2,6% en rythme annualisé d'octobre à décembre, selon la première estimation du département du Commerce. Cela représente un ralentissement par rapport aux 5% du 3e trimestre. Les analystes tablaient sur une expansion de 3,2%.

Pour l'ensemble de l'année 2014, la croissance s'affiche à 2,4%, contre 2,2% en 2013. Ce chiffre se trouve en accord avec les projections de la Réserve fédérale américaine.

Consommation privée en hausse

Au rang des bonnes nouvelles, les consommateurs américains ont pleinement profité au 4e trimestre de la chute des prix des produits pétroliers qui libère du pouvoir d'achat. Les dépenses de consommation ont fait un bond de 4,3%, pour atteindre un sommet depuis presque huit ans.

En revanche, la progression des investissements des entreprises a nettement marqué le pas, à +1,9% au lieu de 8,9% au 3e trimestre. Les investissements dans les équipements en particulier ont reculé de 1,9%, ce qui reflète un ralentissement du côté des sociétés liées au secteur pétrolier.

Bond des importations

Les exportations ont ralenti leur progression, à +2,8% contre +4,5% au 3e trimestre. Elles sont affectées par l'appréciation du dollar qui rend les produits américains plus onéreux, mais aussi par la conjoncture mondiale morose.

Les importations, rendues aussi moins chères par un dollar plus fort et qui s'entendent comme une soustraction dans le PIB, ont bondi à +8,9% contre un recul de 0,9% de juillet à septembre.

Le retour dans le vert des dépenses publiques au 3e trimestre a été éphémère. Elles ont régressé de 2,2% d'octobre à décembre. Les dépenses du gouvernement fédéral se sont repliées de 7,5% avec un plongeon de 12,5% pour celles du secteur de la défense.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.