La fermeture de bureaux de poste se poursuit à un rythme régulier

La fermeture de bureaux de poste se poursuit à un rythme régulier

Photo: Keystone

Une centaine d'offices de poste ont disparu en 2015. La plupart ont été remplacés par des agences. Selon la Commission fédérale de la poste (PostCom), le rythme des fermetures est régulier.

La qualité de la desserte postale 'se maintient à un niveau très élevé en comparaison internationale', selon la PostCom, qui présentait lundi à Berne son rapport annuel aux médias. Si le nombre d'offices postaux a reculé, de 1562 (fin 2014) à 1464 (fin 2015), celui des agences postales a passé de 660 à 735.

Bon nombre d'offices qui ferment deviennent en effet des agences , installées dans des commerces, 'en raison de l'évolution du comportement de la clientèle et pour des questions de coûts'. D'après la commission, la transformation du réseau des offices postaux se poursuit 'quasiment au même rythme' que précédemment.

Sur les 115 cas de transformations réalisées jusqu'ici, un dixième ont été portés devant la commission par les communes. Dans 40% des cas, il a fallu ouvrir une procédure. Aucune réclamation n'a cependant dû être traitée par un tribunal.

Critères régionaux pour la desserte

Des solutions de distribution à domicile et des emplacements de boîtes aux lettres ont été examinés. Veillant à ce que des solutions de remplacement raisonnables soient trouvées, la PostCom 'est particulièrement attentive aux zones reculées'.

Elle demande que des critères régionaux soient appliqués à la desserte postale, plutôt qu'une valeur moyenne valable dans toute la Suisse. De son côté, La Poste examine 'de manière appropriée' la suppression d'une distribution à domicile, souligne la commission.

Au total, 1005 ménages sont exclus du service ordinaire de distribution à domicile, un nombre qui paraît minime à la PostCom par rapport à celui des ménages desservis toute l'année, soit 1,715 millions.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.