La manne publicitaire s'est encore effritée à 5,2 milliards

La manne publicitaire s'est encore effritée à 5,2 milliards

Photo: Keystone

Les recettes publicitaires globales se sont encore effritées en Suisse l'an passé. Malgré l'essor de la publicité en ligne, les revenus totalisent 5,2 milliards de francs, soit un recul annuel de 2,5%. La presse reçoit toujours la plus grosse part de cette manne.

Les recettes publicitaires de la presse se sont néanmoins contractées de 6,5% sur un an à 1,44 milliard de francs en 2015, indique vendredi la Fondation Statistique Suisse en Publicité. Elles ont même chuté de 8,2% dans la catégorie presse quotidienne, hebdomadaire régionale et dominicale.

Les revenus de la publicité télévisée (sponsoring d'émissions inclus) s'inscrivent eux à 749 millions de francs, soit 3% de moins qu'en 2014. La part de marché des chaînes publiques s'est réduite à 48,6% et celle des chaînes étrangères s'est étoffée à 42,2%. Celle des chaînes privées indigènes reste quasi inchangée à 9,2%.

Second poste en importance, les recettes issues de la publicité directe (distribution de publicité adressée et non adressée) ont baissé de 1,1% à 1,05 milliard de francs. Celles de la publicité extérieure se sont par contre améliorées (+3,8%) à 449 millions.

Boom en ligne

Les dernières statistiques intègrent pour la première fois les estimations pour la publicité en ligne. Sur l'année écoulée, ce sont essentiellement les médias numériques qui ont vu augmenter leurs recettes.

La publicité sur Internet totalise 572 millions de francs (+7% comparé à 2014). Les investissements ont surtout profité aux bannières publicitaires et annuaires sur la toile. Le marché des rubriques en ligne (emploi, immobilier, automobile) a généré 230 millions (+6,8%).

Parmi les autres médias électroniques, le cinéma est à l'honneur (+21,4%). Mais à 34 millions de francs, la manne publicitaire y reste modeste. La situation pour la radio (-4,6%) et le télétexte (-19%) s'est encore péjorée.

Nouvelle venue dans le recensement, la catégorie des objets publicitaires et de promotion des ventes totalise 692 millions de francs (-5,7%) de chiffre d'affaires. Quant aux répertoires d'adresses et annuaires téléphoniques imprimés, ils sont en forte régression (-12,2%) avec seulement 85 millions des recettes nettes.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.