La nouvelle cabane du Hörnli inaugurée

La nouvelle cabane du Hörnli inaugurée

Photo: Keystone

La nouvelle cabane du Hörnli, passage presque obligé pour toute ascension du Cervin, a été inaugurée mardi, 150 ans après la première ascension. L'ancien conseiller fédéral Adolf Ogi a officié comme orateur du jour.

Fils d'un guide de montagne, Adolf Ogi a raconté ses propres expériences. Il a gravi le Cervin à deux reprises en 1959 et en 1990. La montagne l'a beaucoup aidé et inspiré durant sa carrière au gouvernement fédéral, a déclaré l'ancien conseiller fédéral dans son discours inaugural.

Los d'une année de présidence, il a même invité le Conseil fédéral à débattre du budget au sommet du Schilthorn. Et le paysage alpin environnant a été propice à la recherche de solutions.

Environ 130 invités étaient présents à la cabane du Hörnli, sise à 3260 mètres d'altitude sur l'arête nord-est de la montagne. L'inauguration de la cabane a été précédée d'une célébration en mémoire des quatre alpinistes morts lors de la première ascension. Le prêtre anglais Alan Purser a fait expressément le voyage pour présider cette célébration.

Premier refuge en 1868

La dramatique première ascension a provoqué, après 1865, un véritable raz-de-marée d'alpinistes vers le Cervin. A peine trois ans plus tard, un premier refuge doit être bâti pour permettre le bivouac au pied de la montagne.

La cabane du Hörnli, bâtie par la section Monte-Rosa du Club alpin suisse (CAS), a remplacé cette première infrastructure en 1880. Elle proposait 17 places. La bourgeoisie de Zermatt a construit un autre bâtiment, le Belvédère, à côté de la cabane en 1911. Après plusieurs adaptations, les deux bâtiments offraient 170 couchages depuis 1982.

La cabane a été entièrement rasée pour sa rénovation. La dalle est devenue une place d'atterrissage pour hélicoptère. Une construction moderne a été érigée de l'autre côté du Belvédère. L'ensemble du complexe se nomme désormais cabane Hörnli.

Moins de place

Les dortoirs ont été remplacés par des petites chambres. Une douche a même pu être installée à 3260 mètres d'altitude. Le projet a coûté 8,5 millions de francs. Mais le complexe offre désormais 130 places au lieu de 170, même si le confort a été amélioré.

L'objectif est de pouvoir gérer le flot d'alpinistes au Cervin. Le camping sauvage à proximité de la cabane ou ailleurs est strictement interdit, sous peine d'amende.

La cabane est en grande partie autonome. Lorsque la cabane affiche complet, les cellules photovoltaïques permettent de couvrir la moitié des besoins en électricité. Un générateur diesel fournit le solde. La chaleur qu'il génère est également réutilisée.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.