La nouvelle commune de Neuchâtel sur les rails

La nouvelle commune de Neuchâtel sur les rails

Photo: Keystone

Les conventions de fusion des communes de Neuchâtel, Corcelles-Cormondrèche, Peseux et Valangin ont été acceptées lundi soir par les quatre conseils généraux. Le vote sur la création de la nouvelle commune fusionnée de Neuchâtel se tiendra le 5 juin.

'Les conseils généraux ont tous accepté la convention principale à quatre communes ainsi que celle à trois, sans la commune de Valangin', précise un communiqué du comité de pilotage. L'option à trois revêt un caractère subsidiaire. En cas d'acceptation par les citoyens, la nouvelle commune verrait le jour le 1er janvier 2017.

Le législatif de Valangin s'est prononcé en faveur de la convention de fusion à l’unanimité (11 voix). Le Conseil général de Peseux a accepté la convention à quatre communes (26 oui et 13 non) de même que celle à trois communes (24 oui et 15 non).

Le législatif de Corcelles-Cormondrèche a voté les deux conventions par 31 oui et 3 non. Le conseil général de Neuchâtel a de son côté accepté les deux projets avec 38 voix et 2 abstentions. Après ce vote 'historique', une célébration s'est tenue dans un café de Peseux.

Troisième ville romande

Les exécutifs des quatre communes avaient signé début janvier la convention de fusion. 'La campagne peut maintenant véritablement démarrer', écrit le comité de pilotage, qui souhaite 'un débat serein et de qualité'. Des rencontres publiques sont prévues, dont la première aura lieu le 15 mars à Neuchâtel sur le thème 'La place des aînés dans une commune fusionnée'.

La naissance de la nouvelle commune de Neuchâtel est agendée au 1er janvier 2017. L'aide du canton se monterait à 8,23 millions de francs. Le nombre de conseillers communaux resterait le même qu'actuellement à Neuchâtel (5), de même que celui des conseillers généraux (41). Les trois autres communes ont chacune un siège garanti au Conseil général jusqu'en 2024.

Neuchâtel compte 34'000 habitants, Peseux 5800, Corcelles-Cormondrèche 4700 et Valangin 500. Agrandie à 45'000 habitants, la capitale cantonale deviendrait la 11e ville de Suisse derrière Bienne et devant Thoune. Elle remplacerait La Chaux-de-Fonds comme 1ère ville du canton et 3e de Suisse romande.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.