La presse européenne sans concession pour Sepp Blatter

La presse européenne sans concession pour Sepp Blatter

Photo: Keystone

Les journaux européens n'ont pas lésiné mercredi sur les titres accrocheurs pour accabler le futur ex-président de la FIFA, Sepp Blatter, dont l'annonce de démission a surpris tout le monde mardi soir à Zurich. Pour sa succession, le nom de Platini est évoqué.

La presse européenne est très dure avec le futur ex-président. 'GOT HIM (On l'a eu)' lance ainsi le quotidien britannique The Sun dans son cahier sportif, une expression qui rappelle celle du président américain Georges W. Bush annonçant la capture de Saddam Hussein. 'La chute: Blatter s'en va', titre pour sa part en Une le quotidien britannique The Guardian. 'Bon débarras', affirme le Daily Telegraph.

En France aussi, les réactions sont sans concession: 'Acculé', a titré mercredi le quotidien sportif L'Equipe, qui parle de la 'chute de l'empire' Blatter. 'Sacré Blatter, il nous aura fait rigoler jusqu'au bout', ironise Libération, sous le titre 'Fifa Nostra'.

Fabius prudent

Sur France 2, le chef de la diplomatie française Laurent Fabius n'a pas voulu se prononcer sur une éventuelle candidature de Michel Platini en remplacement de Sepp Blatter. 'En termes de football, Platini c'est le joueur absolu et, je le connais un petit peu, c'est un homme de grande qualité', a-t-il toutefois souligné. Le ministre des affaires étrangères a salué la 'décision sage' de Sepp Blatter.

Plusieurs sponsors de la FIFA (Coca-Cola, Adidas, Visa, McDonald's et Hyundai) ont de leur côté salué 'un pas dans la bonne direction' pour restaurer une confiance ébranlée, tandis que le président du Comité international olympique (CIO) Thomas Bach a dit 'respecter' la décision de M. Blatter et s'est félicité des 'réformes nécessaires' que le Valaisan dit vouloir lancer d'ici à son départ.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.