La rupture d'un barrage minier engloutit des maisons au Brésil

La rupture d'un barrage minier engloutit des maisons au Brésil

Photo: Keystone

Un barrage minier s'est rompu jeudi au Brésil dans l'Etat de Minas Gérais, provoquant une gigantesque coulée de boue toxique qui a englouti plusieurs habitations. Au moins 17 personnes sont mortes et plus de 50 blessées, ont indiqué les pompiers.

'Le nombre de disparus va dépasser les 40, mais ce chiffre n'est pas encore officiel', a ajouté le commandant des pompiers de la ville de Mariana. 'C'est une situation dramatique. Il fait noir. il y a beaucoup de boue. Les recherches vont se poursuivre toute la nuit', a-t-il poursuivi.

La rupture du barrage de déchets, où travaillaient 25 personnes, a libéré une impressionnante coulée de 'boue toxique et de déchets minéraux qui s'est répandue sur une vingtaine de kilomètres' dans une vallée, a précisé un syndicaliste. L'accident s'est produit vers 16h20 (19h20 en Suisse), entre les villes d'Ouro Preto et Mariana.

Maisons englouties

La coulée de boue 'a atteint la localité de Bento Rodrigues', a indiqué la mairie d'Ouro Preto. Cette localité est peuplée d'environ 600 habitants, en majorité des employées de la compagnie minière. Ses habitants ont été appelés à évacuer les lieux d'urgence.

La coulée, susceptible de contenir des limailles de métal et des produits chimiques, a ensuite atteint un autre village, Paracatu de Baixo, dont les habitants étaient également évacués.

Les images d'hélicoptère diffusées par la télévision Globo montraient des maisons englouties jusqu'au toit par une boue rouge et épaisse, d'autres à moitié inondées ou détruites, et des voitures submergées.

Causes encore inconnues

La compagnie Samarco, propriétaire du site où s'est produit l'accident, a indiqué 'mobiliser tous les efforts possibles pour assister les personnes et minimiser les dommages à l'environnement'. Elle n'a pas encore pu déterminer les causes de l'incident ni l'étendue des dégâts à la mine.

Samarco produit quelque 30 millions de tonnes de minerai de fer an, soit un peu moins de 10% de la production brésilienne.

L'Etat de Minas Gérais est le coeur minier du Brésil depuis le XVIe siècle. L'exploitation de l'or, qui a fait sa richesse initiale, a été remplacée depuis par l'extraction de nombreux autres minerais et de pierres semi-précieuses.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.