Lagarde devrait déposer un recours contre son renvoi devant la CJR

Affaire Tapie: Christine Lagarde renvoyée en procès en France

Photo: Keystone

La patronne du FMI Christine Lagarde a été renvoyée en procès devant la Cour de justice de la République (CJR) dans l'arbitrage controversé à plus de 400 millions d'euros accordés à Bernard Tapie en 2008. Elle avait été mise en examen pour négligence dans ce dossier.

Un non-lieu avait été requis en septembre dernier pour l'ancienne ministre de l'Economie de Nicolas Sarkozy dans l'enquête sur l'arbitrage dont avait bénéficié Bernard Tapie en 2008. Les magistrats instructeurs de la CJR n'ont donc pas suivi cette recommandation. 'C'est incompréhensible. (...) Je recommanderai à Mme Lagarde de frapper de recours cette décision', a dit Me Yves Repiquet à des journalistes.

L'homme d'affaires et son épouse, leurs sociétés et leurs liquidateurs judiciaires ont été condamnés le 3 décembre par la cour d'appel de Paris à rembourser les 404 millions d'euros (435,6 millions de francs) versés en vertu de l'arbitrage qui avait soldé leur litige avec le Crédit Lyonnais sur la revente d'Adidas.

La patronne du Fonds monétaire international (FMI) est poursuivie pour 'négligence d'une personne dépositaire de l'autorité publique' en relation avec un détournement de fonds publics.

Le tribunal arbitral avait condamné en juillet 2008 le Consortium de réalisation (CDR), véhicule public chargé de liquider les actifs du Crédit Lyonnais, à verser à Bernard Tapie 285 millions d'euros d'indemnités, dont 45 millions à titre de préjudice moral, soit 403 millions d'euros avec les intérêts.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.