Lancement d'une campagne nationale de prévention

Lancement d'une campagne nationale de prévention

Photo: Keystone

'Parler peut sauver' est le slogan de la campagne nationale de prévention contre le suicide lancée vendredi par les CFF et le canton de Zurich. Plusieurs partenaires, dont La Main Tendue, soutiennent cette campagne qui doit durer trois ans.

Chaque année, 112 personnes en moyenne mettent fin à leurs jours en se jetant sous un train. Le nombre de suicides sur les voies ferrées n'a pas cessé d'augmenter au cours des dix dernières années, ont indiqué vendredi les CFF lors d'une conférence de presse à Zurich.

Les employés et les passagers sont ainsi confrontés à des situations parfois très difficiles. C'est pourquoi les CFF ont décidé de lancer une campagne qui vise à inciter les personnes concernées à parler de leurs envies de suicide et à faire appel aux aides proposées.

Thème difficile à aborder

Ceux qui ont des pensées suicidaires ont généralement du mal à parler de leur situation. L'entourage est aussi souvent mal informé de la façon dont il faut aborder ce thème. La campagne doit inciter les personnes concernées à parler ouvertement du problème et à obtenir une aide, notamment sur le site internet www.parler-peut-sauver.ch.

D'ici la fin de l'année, les CFF vont former 10'000 de leurs collaborateurs afin qu'ils identifient mieux les personnes qui pourraient vouloir mettre fin à leurs jours et réagissent correctement face à cette situation. Les CFF travaillent aussi avec des institutions et universités pour essayer d'éventuellement mettre au point de nouvelles technologies de détection précoce des personnes avec des tendances suicidaires.

Actuellement, la compagnie ferroviaire évalue en outre la possibilité d'installer des caméras haute résolution à bord des locomotives. Ces appareils seraient capables de détecter à temps des mouvements à proximité de la voie, invisibles à l'oeil nu à une telle distance. Ce système émettrait une alerte incitant le conducteur à freiner immédiatement.

Partenaires

La campagne des CFF et du canton de Zurich dispose de partenaires tels que La Main Tendue, la Fédération suisse des psychologues, le Syndicat du personnel des transports et le BLS. D'autres organisations sont intéressées par une collaboration ces prochaines années, ont précisé les CFF.

Les CFF rappellent également que plusieurs services sont accessibles 24 heures sur 24 aux personnes en crise suicidaire et à leur entourage. Il s'agit des permanences téléphoniques de La Main Tendue (143) et de Pro Juventute pour les enfants et les jeunes (147). D'autres adresses et informations sont disponibles sur le site www.parler-peut-sauver.ch.

Eviter de donner de mauvaises idées aux personnes suicidaires fait aussi partie des buts des CFF. Depuis l'entrée en vigueur de l'horaire 2016, les annonces concernant des 'accidents de personne' ne sont fait plus que dans les gares ou les trains concernés. Une diffusion plus large de ce genre d'information peut inspirer d'autres suicides, constatent les CFF.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.