Le Britannique Sam Smith sacré meilleur nouvel artiste aux Grammys

Le Britannique Sam Smith sacré meilleur nouvel artiste aux Grammys

Photo: Keystone

Sam Smith, révélation soul 2014, a triomphé aux 57e Grammy Awards, remportant quatre prix. De son côté, Beck a créé la surprise en gagnant le prix de l'album de l'année lors de cette soirée marquée par des prises de position contre les violences faites aux Noirs et aux femmes.

Beyoncé et Pharrell Williams, qui partaient favoris de la soirée avec Sam Smith, ont également embelli leur impressionnant palmarès, avec chacun trois prix.

Le Britannique Sam Smith, 22 ans, qui a aussi remporté les Grammys de meilleur album pop et meilleur nouvel artiste, a estimé qu'il s'agissait de 'la meilleure soirée de (sa) vie'. Smith a connu une ascension fulgurante depuis la sortie de 'Stay with me', ballade sur une aventure d'une nuit, titre phare de l'album 'In the lonely hour'.

Primé après six ans d'absence

A la surprise générale, Beck, multi-instrumentiste, auteur compositeur culte, a remporté le prix de l'album de l'année pour l'intimiste 'Morning Phase', également sacré meilleur album rock. Beck, 44 ans, qui n'avait pas sorti d'album depuis six ans, a déboulé sur la scène alternative rock mondiale avec son tube 'Loser' en 1994.

Parmi les temps forts de la soirée télévisée, l'une des plus regardée au monde, Madonna a fait vibrer le public du Staples Center avec son nouveau titre 'Living for love', aux accents disco et gospel. Elle a dansé en body carmin et noir rappelant le costume du torero, entourée de danseurs minotaures, mi-hommes mi-taureaux.

Violences policières dénoncées

Pharrell Williams a pour sa part remporté trois Grammys: meilleure interprétation pop solo, meilleur album de musique contemporaine pour 'Girl', et meilleure vidéo pour 'Happy', qui a été réalisée par deux Français.

En interprétant sur scène ce tube irrésistible, il a rendu hommage au mouvement contre les violences faites aux Noirs 'Black lives matter' (la vie des Noirs compte). Ses danseurs en capuche ont levé leurs mains en l'air comme le cri de ralliement 'Hands up, don't shoot' (mains en l'air ne tirez pas) du mouvement contre les violences policières.

Beyoncé a chanté l'une des dernières chansons de la soirée, avec des accents gospel, qui ont rythmé le plus la soirée, et ses danseurs ont eu aussi levé leurs mains en l'air. La 'reine B' a remporté trois prix dont celui de la meilleure chanson R&B pour 'Drunk in love', son duo sensuel avec son mari Jay Z.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.