Le Conseil fédéral propose son alternative à l'initiative vélo

Le Conseil fédéral propose son alternative à l'initiative vélo

Photo: Keystone

Le Conseil fédéral veut bien soutenir la création de voies cyclables et de chemins pédestres, mais refuse d'aller plus loin. Il propose donc mercredi un contre-projet direct à l'initiative vélo, qu'il met en consultation jusqu'au 17 novembre.

L'initiative populaire 'Pour la promotion des voies cyclables et des chemins et sentiers pédestres', de la faîtière nationale des cyclistes PRO VELO, demande l'inscription de la promotion du vélo dans l'article constitutionnel sur les chemins et sentiers pédestres.

Le texte entend renforcer le trafic cycliste au quotidien et pendant les loisirs. D'après les initiants, la moitié de la population ne fait pas de vélo pour des raisons de sécurité et d'attractivité. Afin de développer cette pratique dans toute la Suisse, la Confédération doit définir des exigences de qualité.

Faire du vélo est bon pour la santé et contribue à désengorger les routes et à réduire l'énergie et le CO2 consommé, admet le Conseil fédéral.

Dans son contre-projet, il reprend l'idée de mettre sur un pied d'égalité la mobilité piétonne, la randonnée et le trafic cycliste, mais exclut les revendications des initiants qui dépassent cet aspect en voulant édicter des obligations.

Les pistes cyclables relèvent de la compétence des cantons et des communes, rappelle le Conseil fédéral. Sans remettre en question leurs compétences, la Confédération pourra coordonner et soutenir les mesures prises par les cantons dans ce domaine. Le contre-projet prévoit aussi de remplacer les pistes qui doivent être supprimées.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.