Le FiBL et Agroscope renforcent leur collaboration

Le FiBL et Agroscope renforcent leur collaboration

Photo: Keystone

Agroscope et l'Institut de recherche de l'agriculture biologique FiBL ont signé jeudi un accord permettant d'intensifier leur partenariat. Actifs dans la recherche en agriculture biologique, ces centres veulent conforter le rôle pionnier de la Suisse dans ce domaine.

'Par cette collaboration, nous souhaitons renforcer la place scientifique suisse au niveau national et international', a déclaré jeudi Urs Niggli, directeur du FiBL. Agroscope et le FiBL sont deux institutions 'qui vont bien ensemble', a affirmé de son côté le chef d'Agroscope, Michael Gysi.

Les producteurs bio doivent faire face à des problèmes complexes et ils ont besoin de solutions spécifiques, a noté pour sa part Eva Reinhard, directrice suppléante de l'Office fédéral de l'agriculture. Grâce à l'étroite collaboration entre 'ces institutions hautement qualifiées', les scientifiques seront mieux à même de répondre aux attentes des agriculteurs, a-t-elle souligné.

Le document signé par les deux centres de compétence prévoit d'intensifier leur partenariat dans tous les domaines de la recherche agricole et agroalimentaire. Le but est d'utiliser réciproquement les installations de recherche et d'essais ainsi que les différents outils et équipements dans le cadre de projets de recherche communs.

Le FiBL et Agroscope collaborent déjà aujourd'hui dans différents projets. Depuis 1978, ils conduisent ensemble notamment l'essai DOK, consistant à comparer les systèmes de culture biologiques et conventionnels. Pour le contrôle des variétés de céréales, de pommes et pommes de terre, produites selon les principes biologiques, les deux institutions coopèrent aussi régulièrement.

/ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.